DFP Header Code

Match Page - Scoreboard

Match Page - Fixed Scoreboard

Actualité

Aperçu

Match Centre - Preview - Current Standing A v B

Match Centre - Preview - H2H

Match Centre - Preview - Form Guide

Match Centre - Preview - Last Three Meetings

Statistiques de la saison

Match Centre - Preview - Season So Far A v B

Statistiques tournoi

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team A)

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team B)

Le Leinster vers la passe de quatre ?

mardi 14 mai 2013

00:00 (GMT)

Partager cette page

Trois fois sacré en H Cup ces quatre dernières années

Trois fois sacré en H Cup ces quatre dernières années

Trois fois sacré en H Cup ces quatre dernières années, le Leinster, dans son stade, partira favori face au Stade Français Paris, vendredi à la RDS Arena, de la finale de la Amlin Challenge Cup.

L’histoire d’amour entre la province irlandaise basée à Dublin et l’Europe a connu un premier épisode douloureux en quatre ans de passion : son élimination de la H Cup en phase de poule cette saison, par Clermont, qui jouera le lendemain à l’Aviva Stadium la grande finale européenne.

Le Leinster saurait très bien se consoler en remportant la petite sœur, cette Amlin Challenge Cup qu’il n’avait jamais fréquenté jusque-là. Impitoyable avec ses opposants depuis son en entrée en lice dans la compétition en quart de finale, les Irlandais n‘ont pas fait dans le détail face aux London Wasps (48-28, à Londres) puis à Biarritz (44-16).

Dans leur antre fétiche de la RDS Arena où ses fans seront massivement regroupés, les joueurs de Joe Schmidt auront en face d’eux un autre club à l’histoire européenne riche, dont le dernier épisode fut une finale de cette compétition en 2011, perdue face aux Harlequins (18-19), après deux premiers échecs en finale de H Cup (2001 et 2005).

La tâche des Parisiens s’annonce extrêmement difficile mais l’enjeu vaut bien d’y jeter ses dernières forces. En plus d’un premier sacre européen, ils se qualifieraient en cas de victoire pour la prochaine H Cup, qu’ils n’ont plus jouée depuis la saison 2009/10.

Face à la bande de Brian O’Driscoll, Jonny Sexton ou Jamie Heaslip, les Parisiens seront condamnés à l’exploit dans un stade où seuls Clermont et l’Ulster (que le Leinster rencontrera en finale de la Ligue Celtique le week-end suivant) sont venus s’imposer cette saison.

Quelques infos sur la finale de l’Amlin Challenge Cup

  • Le Leinster est le seul club rescapé parmi les trois clubs de H Cup reversés en quarts de finale d’Amlin Challenge Cup.
  • Le Stade Français Paris jouera sa deuxième finale d’Amlin Challenge Cup. En 2011 ils avaient perdu 19 à 18 contre les Harlequins.
  • Les Irlandais du Leinster, champions en titre de la H Cup, joueront leur toute première finale d’Amlin Challenge Cup et tenteront de devenir le quatrième club (après Bath, les London Wasps et les Northampton Saints) à remporter le doublé avec les deux tournois de l’ERC.
  • Le Stade Français est l’un des six clubs français à avoir participé à une finale d’Amlin Challenge Cup. Les autres clubs sont l’ASM Clermont Auvergne (finaliste en 2004 et champion en 2007), Pau (finaliste en 2005), Bourgoin (finaliste en 2009), Toulon (finaliste en 2010) et Biarritz Olympique (champion en 2012).
  • Le Leinster est le premier club irlandais à s’être qualifié pour une finale d’Amlin Challenge Cup. Les seuls autres clubs non anglais ou non français qui ont déjà participé à une finale de ce tournoi sont Cardiff, champion 2010, et Pontypridd qui avait été battu par les Sale Sharks en 2002
  • Seulement quatre des 16 finales d’Amlin Challenge Cup depuis 1997 se sont déroulées sans club français.
  • Le tournoi accouchera d’un vainqueur inédit cette saison, alors qu’il y a eu 12 vainqueurs différents depuis 1997.
  • Bien que les clubs français atteignent régulièrement la finale de l’Amlin Challenge Cup, la finale franco-française de l’an dernier a accouché du premier vainqueur tricolore depuis 2007, lorsque l’ASM Clermont Auvergne a dominé Bath Rugby.

Match Centre - Preview - Lineups

Quatrième titre pour le Leinster

vendredi 17 mai 2013

00:00 (GMT)

Partager cette page

Après leurs trois titres en H Cup

Après leurs trois titres en H Cup

Après leurs trois titres en H Cup, les joueurs de Joe Schmidt remportent la Amlin Challenge Cup 2013 en dominant le Stade Français (34-13) sur sa pelouse du RDS Stadium.

Pour la troisième année consécutive, le Leinster inscrit son nom au palmarès européen. Les Irlandais se sont offert la plus belle des consolations après sa désillusion en H Cup, dont ils étaient les tenants du titre.

Ils ont soulevé haut dans le ciel de Dublin un trophée ERC, leur quatrième en cinq ans, sous le regard médusé des Parisiens qui perdent eux leur quatrième finale européenne en dix ans.

Les joueurs de Christophe Laussucq ont pourtant mis l’engagement nécessaire, privé de ballons pendant tout le premier acte les Leinstermen. Enfin presque. En trois éclairs sur des ballons de récupération, ils ont franchi la ligne avec un réalisme glacial.

Il ne faut pas trois minutes à Ian Madigan, remplaçant efficace de la légende O’Driscoll, pour planter entre les poteaux, bien servi par Sexton. Sean Cronin l’imite sur un nouveau contre avant que Kearney ne conclue une nouvelle inspiration du futur demi d’ouverture du Racing-Métro 92 (21-3, 29e).

Les Parisiens jouent pourtant avec hargne, envie. Sous le soleil rasant de Dublin et dans un stade paré de bleu, ils tentent beaucoup, échouent tout le temps. Les deux pénalités de Porical ne laissent déjà guère d’illusions à la pause (21-6).

A l’expérience et au talent, le Leinster gère la seconde période, laissant au seul Sexton le soin de gonfler un peu la marque (27-6, 53e). Mais le Stade Français donne tout pour les dernières minutes de la saison. Le jeune Jérémy Sinzelle récompense enfin les efforts de Sergio Parisse and co (27-13, 66e), avant de sauver du bout des doigts la réplique immédiate de Kearney.

Le temps s’écoule, les occasions achoppent toutes sur une défense irlandaise imperméable. Et le Leinster d’enfoncer le clou en toute fin de match par Cian Healy, pour coiffer définitivement une première couronne cette saison.

La très belle résistance des Parisiens a offert un match enlevé. Ils pourront se servir de cette expérience pour grandir un peu plus vite et attaquer la saison prochaine avec des ambitions légitimes, même s’ils seront une nouvelle fois privés de H Cup, dont le dernier billet pour le Top 14 file entre les doigts de Perpignan.

Une nouvelle aventure débutera cet été dans le nouveau Jean-Bouin, avec un nouveau staff, de nouveaux joueurs. Au moins ceux de Christophe Laussucq et David Auradou ont-ils achevé avec panache une saison qui a mis beaucoup trop de temps à décoller.

Joe Schmidt aussi va quitter ses fonctions, sur un troisième titre européen personnel, et consécutif qui plus est. Ils sont une très grosse poignée de ses joueurs à connaître ce même bonheur d’un triplé magique. Pour qu’il soit total, les Irlandais devront s’adjuger leur première Ligue Celtique depuis 2008 face à l’Ulster samedi prochain, dans un remake de la dernière finale de H Cup. La reconquête de la prochaine, en mai 2014, sera leur objectif suivant.
 

LIVE - TEST - Commentary

Match Page - Summary

Match Page - Timeline

Attaque

Match Report - Team Stats (Attack)

Défense

Match Report - Team Stats (Defence)

Tirs au but

Match Report - Team Stats (Kicking)

Regroupement

Match Report - Team Stats (Breakdown)

Phases statiques

Match Report - Team Stats (Set Piece)

Discipline

Match Report - Team Stats (Discipline)

Match Page - Player Performance

Partenaire Officiel

Supporters Officiels

Partenaires Diffuseurs

Partenaires Médias

Champions Cup

Challenge Cup

Information is loading

Sidebar Fixtures

Information is loading

Sidebar Fixtures

Champions Cup

Challenge Cup

Information is loading

Sidebar Fixtures

Information is loading

Sidebar Fixtures

Champions Cup

Challenge Cup

Information is loading

Sidebar Pool Tables

Information is loading

Sidebar Pool Tables

Calendrier

Résultats

Poules

Menu