DFP Header Code

Match Page - Scoreboard

Match Page - Fixed Scoreboard

Actualité

Aperçu

Match Centre - Preview - Current Standing A v B

Match Centre - Preview - H2H

Match Centre - Preview - Form Guide

Match Centre - Preview - Last Three Meetings

Statistiques de la saison

Match Centre - Preview - Season So Far A v B

Statistiques tournoi

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team A)

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team B)

Aperçu de la finale de la H Cup

jeudi 19 mai 2011

00:00 (GMT)

Partager cette page

Tutto pronto nella capitale gallese per il weekend di festa più atteso dal rugby europeo - 19/05/2011 12:23

Tutto pronto nella capitale gallese per il weekend di festa più atteso dal rugby europeo - 19/05/2011 12:23

Le Millennium Stadium va accueillir sa quatrième finale de la H Cup ce samedi avec une affiche épatante opposant les Northampton Saints au Leinster au terme de laquelle l’un des deux clubs sera couronné champion d’Europe.

Les deux clubs en présence ont déjà goûté à la victoire auparavant ; Northampton devenant champion en 2000 et Leinster plus récemment en 2009.

Les Irlandais du Leinster sont toujours en passe de pouvoir faire un doublé en gagnant à la fois leur championnat celte et la H Cup, comme ce fut le cas lors de leur victoire à Murrayfield il y a deux ans.

Cette saison la province irlandaise a terminé deuxième de la poule 2 qui comptait également les champions de France de l'ASM Clermont Auvergne, le Racing Métro 92 et les meilleurs deuxièmes anglais du club des Saracens.

La seule défaite subie par Leinster s'est produite lors du déplacement à Clermont mais des résultats impressionnants face aux Saracens à Wembley et au Racing Métro à Paris leur ont permis de sortir de la poule.

Leinster est venu à bout des Leicester Tigers, doubles champions d'Europe, à l'Aviva Stadium en quart de finale, puis des quadruples champions d'Europe de Toulouse en demi-finale prenant ainsi leur revanche sur la demie de l'an dernier. Les Toulousains avaient terminé vainqueurs de leur poule la saison dernière, puis empoché la H Cup au terme de la compétition mais cette fois-ci c'est Leinster qui a eu le dernier mot et battu les quadruples champions d'Europe au terme d'une belle performance pour réserver leur place en finale à Cardiff.

Cela fait 11 ans que les Northampton Saints ont remporté la H Cup et cette saison s'annonce idéale car les Anglais ne pouvaient pas rêver d'une meilleure préparation ; ils enregistrent en effet un parcours sans-faute jusqu'ici dans la compétition en étant invaincus.

S'ils gagnent samedi, ils établiront un nouveau record en devenant le seul club à remporter à la H Cup après avoir aligné neuf victoires sur neuf.

Les Saints ont écarté les Cardiff Blues, Castres et Edinburgh Rugby de leur route en phases de poule puis battu Ulster Rugby et Perpignan en phases éliminatoires pour parvenir au Millennium Stadium ce week-end.
 

Match Centre - Preview - Lineups

Leinster champion d’Europe

samedi 21 mai 2011

00:00 (GMT)

Partager cette page

Leinster aim to end their longest losing run on the road against a Montpellier side still smarting from their painful losing start to the European Rugby Champions Cup. - 21/10/2016 11:51

Leinster aim to end their longest losing run on the road against a Montpellier side still smarting from their painful losing start to the European Rugby Champions Cup. - 21/10/2016 11:51

Les Irlandais du Leinster ont été couronnés champions de H Cup 2011 au terme d’une victoire épique 33 à 22 face aux Northampton Saints dans l’arène mythique du Millennium Stadium.

Dans cette lutte opposant deux anciens détenteurs de la H Cup, les Northampton Saints champions en 2000 et Leinster en 2009, ce sont les Irlandais qui ont fait in comeback sensationnel en deuxième période et fait la différence en empochant leur deuxième couronne européenne.

Les Saints ont mis les gaz dès le début de la rencontre pour mener 22 à 6 à la pause grâce aux essais signés Phil Dowson, Ben Foden et Dylan Hartley.

Leinster n'en menait pas large alors qu'ils se faisaient écrasés par Northampton mais c'est une autre équipe qui est ressortie des vestiaires après la mi-temps et qui a lancé une contre-offensive incroyable.

Jonny Sexton a été la star du show en inscrivant 28 points à lui seul y compris deux essais, trois transformations et quatre pénalités tandis que Nathan Hines a marqué le troisième essai de Leinster.

Steve Myler des Northampton Saints avait ouvert le score dans un Millennium Stadium en ébullition et ce sont les Saints qui ont mené les échanges dès la sixième minute de jeu. Callum Clark a posé les fondations avant de transmettre le ballon à son partenaire de troisième ligne Phil Dowson qui est allé aplatir son essai. Myler a assuré la transformation depuis la ligne de touche permettant ainsi au club de l'Aviva Premiership de mener 7-0 à la septième minute de jeu.

Leinster est revenu au score grâce à la botte de Jonny Sexton à la 13e minute pour réduire le déficit de 7 à 3. Mais Myler a réagi rapidement en reprenant une avance de sept points après une poussée phénomènale du pack des Saints en mêlée.

L'indispensable Brian O'Driscoll de Leinster a failli marquer un essai sensationnel à la 24e minute. Shane Horgan a pénétré le milieu de terrain de Northampton et a passé à Sean O’Brien, qui semblait avoir laissé le champ libre à son coéquipier de légende mais il s'en est fallu de peu et à quelques centimètres près a perdu le ballon en se faisant plaquer par Ben Foden arrivant sur sa gauche.

Les Saints ont reçu un coup de massue à la 25e minute lorsque Brian Mujati a été envoyé au frigo mais ils ont tenu bon malgré tout et mené les échanges en mêlée même avec un déficit numérique.

Ils ont affiché leurs prouesses à l'avant à la 60e minute de jeu lorsque leur pack a remporté une mêlée sur le territoire de Leinster. Et ils ont fait payer Leinster avec leur deuxième essai. Myler a failli marquer sur une percée depuis la moitié du terrain puis le ballon a été recyclé et passé à Foden, qui a battu O’Driscoll à la course pour aller marquer. Myler s'est chargé des extras pour donner à son équipe une avance de 17 à 3.

Une fois de plus, Sexton a réagi rapidement grâce à sa botte infaillible mais Northampton a terminé la première période de la même manière qu'il l'avait démarrée avec un troisième essai signé Hartley.

Myler a raté sa transformation car le ballon a rebondi sur la perche de droite mais cet essai a néanmoins donné aux Saints une avance indéniable de 22 à 6 juste avant la pause.

Les joueurs du Leinster ont fait des étincelles dès la reprise de la deuxième période et sont revenus dans le match grâce à un essai de Sexton suite à de bonnes passes de O’Driscoll et Jamie Heaslip. Sexton a assuré la transformation grâce au rebond sur la perche droite là aussi pour afficher un score de 22 à 13.

Leinster semblait avoir marqué un autre essai à la 50e minute mais les efforts de Gordon D’Arcy ont été annulés par l'arbitrage vidéo sous l'oeil de Giulio De Santis, grâce à une défense tenace des Saints Diggin et Dickson.

Mais les joueurs en bleu ont marqué l'essai crucial à la 52e minute encore une fois grâce à Sexton. L'ouvreur du XV d'Irlande a eu un de ces gestes dont il a le secret autour de Jamie Heaslip et déjoué les plans de la défense anglaise pour aller marquer son essai.

Sexton a transformé son essai puis tapé deux autres pénalités dans un intervalle de temps réduit pour améliorer son record personnel de 26 points et Leinster passait enfin devant au tableau d'affichage pour la première fois. Pendant ce temps, Phil Dowson a été envoyé au frigo à son tour pour une infraction technique.

Quelques instants plus tard, Nathan Hines s'est élancé pour aller marquer un troisième essai. Les Irlandais étaient lâchés, pas moyen de les arrêter. Sexton a assuré une fois de plus la transformation, maintenant un taux de réussite de 100 % et le score affichait alors 33 à 22.

Cette vague offensive s'est finalement achevée à la 67e minute mais Leinster a continué à mettre de la pression sur les Northampton Saints malgré leur bravoure à tenter de lancer des contre-offensives.

Les champions de 2009 ont tenu la cadence jusqu'au bout au grand dam de Northampton et ont fini par décrocher un deuxième titre européen au terme d'une finale mémorable.

 

LIVE - TEST - Commentary

Match Page - Summary

Match Page - Timeline

Attaque

Match Report - Team Stats (Attack)

Défense

Match Report - Team Stats (Defence)

Tirs au but

Match Report - Team Stats (Kicking)

Regroupement

Match Report - Team Stats (Breakdown)

Phases statiques

Match Report - Team Stats (Set Piece)

Discipline

Match Report - Team Stats (Discipline)

Match Page - Player Performance

Partenaire Officiel

Supporters Officiels

Partenaires Diffuseurs

Partenaires Médias

Calendrier

Résultats

Poules

Menu