DFP Header Code

Match Page - Scoreboard

Match Page - Fixed Scoreboard

Actualité

Aperçu

Match Centre - Preview - Current Standing A v B

Match Centre - Preview - H2H

Match Centre - Preview - Form Guide

Match Centre - Preview - Last Three Meetings

Statistiques de la saison

Match Centre - Preview - Season So Far A v B

Statistiques tournoi

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team A)

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team B)

La Rochelle et Toulouse pour l’histoire !

vendredi 21 mai 2021

14:27 (GMT)

Partager cette page

La Rochelle et Toulouse pour l’histoire !

La Rochelle et Toulouse ont rendez-vous samedi à Twickenham.

Opposés en finale de la Champions Cup, samedi à Twickenham (17h45), La Rochelle et Toulouse peuvent marquer l’histoire de la Coupe d’Europe : les Maritimes en s’offrant un premier sacre dans la compétition et les Rouge et Noir en décrochant une cinquième étoile.

En termes d’expérience et de palmarès européen, La Rochelle et Toulouse ne peuvent pas être plus éloignés. Mais samedi (17h45), en finale de la Champions Cup, les deux équipes partiront avec les mêmes chances devant 10 000 fans de retour dans les tribunes de Twickenham. Vainqueur à quatre reprises de la Coupe d’Europe (1996, 2003, 2005 et 2010), Toulouse cherchera à accrocher une cinquième étoile sur son maillot.

Dans le même temps, les Rochelais disputeront la première finale de Champions Cup de leur histoire. Finalistes de la Challenge Cup 2019 face à l’ASM Clermont Auvergne, les Maritimes pourront s’appuyer sur l’expérience de Ronan O’Gara, légende du Munster Rugby, et de l’ancien entraîneur du Leinster Rugby Jono Gibbes.

Nommé pour le Prix EPCR du Joueur Européen de l’année 2021, le demi de mêlée Antoine Dupont a été à son meilleur niveau tout au long de la campagne de Toulouse, avec quatre essais inscrits et 20 défenseurs battus en quatre matchs. Gregory Alldritt, le troisième-ligne de La Rochelle, est pour sa part en tête du classement des ballons portés (59). Les Rochelais pourront également compter sur le puissant deuxième-ligne australien Will Skelton, vainqueur de la Coupe d’Europe en 2019 avec les Saracens.

Phases de poules

La Rochelle : 4ème de la Poule A de la Champions Cup avec 9 points.
Toulouse : 3ème de la Poule B de la Champions Cup avec 10 points.

Huitièmes de finale

Gloucester Rugby 16-27 La Rochelle
Munster Rugby 33-40 Toulouse

Quarts de finale

La Rochelle 45-21 Sale Sharks
ASM Clermont Auvergne 12-21 Toulouse

Demi-finales

La Rochelle 32-32 Leinster Rugby
Toulouse 21-9 Bordeaux-Bègles

Face-à-face en Champions Cup

Les deux équipes ne se sont jamais rencontrées en Champions Cup.

Meilleurs marqueurs de points 2020/21

La Rochelle : Ihaia West (48) ; Toulouse : Romain Ntamack (52)

Ils ont dit…

Romain Sazy (La Rochelle) : « On n’a pas besoin de présenter cette équipe (Toulouse) aux individualités très fortes, avec un groupe très puissant. Mais ce sera du 50-50. On s’est très bien préparé. On parlait déjà d’expérience avant la demi-finale contre le Leinster Rugby (32-23). Il faut arrêter de se cacher derrière ça. Selon moi, on a le mélange parfait cette année. Je parle du groupe mais aussi des entraîneurs qui ont gagné cette compétition et la connaissent très bien. On va jouer à fond et, surtout, ne pas se poser de questions ».

Romain Ntamack (Toulouse) : « On connaissait déjà toutes les qualités de La Rochelle avant ce match-là. Mais c’est vrai que le match qu’ils font contre le Leinster, c’est du très haut niveau. Ils ont littéralement éteint les Irlandais qui sont quadruples champions d’Europe et qui ont quasiment que des internationaux dans leurs équipes. La Rochelle a fait un match extraordinaire, mais on n’a pas été surpris par ce match, on connaît les qualités des joueurs. Il faudra qu’on se serve de ce match-là pour les analyser et ne pas refaire les mêmes erreurs que le Leinster ».

Points clés

  • Ce sera la première confrontation entre La Rochelle et Toulouse en compétition européenne, cependant Toulouse a remporté 6 de ses 7 dernières rencontres face à La Rochelle en TOP 14 (1 défaite).
  • La Rochelle va prendre part à sa 1èrefinale de Champions Cup, mais à déjà participé à une finale de Challenge Cup, c’était en 2018/2019 avec une défaite 16-36 face à une autre équipe du TOP 14, l’ASM Clermont Auvergne.
  • Toulouse a remporté la Champions Cup à 4 reprises déjà et va tenter de soulever le trophée pour la 5èmefois, ce qui constituerait un record; 3 de ses 4 précédents victoires en finale ont eu lieu face à des équipe du TOP 14: Perpignan en 2002/2003, le Stade Français en 2004/2005 et Biarritz en 2009/2010.
  • Toulouse a atteint la finale de Champions Cup à 7 reprises au total, chacune de ses 6 précédentes ayant vu un écart final de 7 points ou moins, dont une défaite 20-27 face aux Wasps lors de sont unique précédente finale à Twickenham, en 2003/2004.
  • La Rochelle a gagné ses 4 derniers matchs joués en Champions Cup, sa meilleure série dans la compétition, alors que Toulouse a également remporté ses 4 derniers matchs, perdant un seul de ses 12 matchs disputés depuis le début de la saison passée (11 victoires).
  • Toulouse est l’une des 5 équipes à affiché un taux de réussite de 100% sur ses mêlées en Champions Cup cette saison (21/21) et a également remporté 29% des mêlées sur introduction adverse, meilleur taux cette saison.
  • Seul Lyon (14,5) a réalisé en moyenne plus de passes après contact par match en Champions Cup cette saison que La Rochelle (11,3) et Toulouse (10,3); La Rochelle a également vu ses adversaires réaliser le moins de passes après contact cette saison dans la compétition (4,5 par match).
  • Gregory Alldritt (La Rochelle) a joué 59 ballons à la main en Champions Cup cette saison, plus que tout autre joueur, et a également battu 10 défenseurs, co-meilleur total parmi les avants avec son coéquipier Will Skelton et le joueur de Bristol Nathan Hughes.
  • Antoine Dupont (Toulouse) a le co-meilleur total d’essais marqués en Champions Cup cette saison (4, à égalité avec 3 autres joueurs), possède la meilleure moyenne de mètres gagnés parmi les joueurs ayant joué au moins 30 ballons à la main (7,8 mètres par ballon joué à la main) et se classe second en passes après contact (7) et défenseurs battus (20).
  • Wian Liebenberg (La Rochelle) a réussi en moyenne 16,9 plaquages par 80 minutes en Champions Cup cette saison, plus que tout autre joueur ayant disputé au moins 160 minutes, et affiche un taux de plaquages réussis de 91%.

Match Centre - Preview - Lineups

Live Match Summary

MPU – Left Column – French

Partager cette page

Match Page - Summary

Match Page - Timeline

Toulouse décroche une cinquième étoile historique !

samedi 22 mai 2021

19:03 (GMT)

Partager cette page

Toulouse décroche une cinquième étoile historique !

Toulouse sacré pour la cinquième fois en Coupe d'Europe.

Opposé à La Rochelle en finale de la Champions Cup, Toulouse a disposé des Maritimes à Twickenham (22-17). Les Rouge et Noir entrent un peu plus dans l’histoire de la Coupe d’Europe avec une cinquième étoile !

Toulouse ouvre la marque. Après 4 minutes de jeu, le demi d’ouverture international Romain Ntamack a permis aux Rouge et Noir d’ouvrir la marque sur une pénalité plein axe de 50 mètres (3-0).

La Rochelle revient à hauteur. Les Rochelais ont immédiatement recollé au score avec une pénalité réussie par le numéro 10 Ihaia West, sur la gauche (3-3, 7ème).

Coup dur pour Toulouse. Après seulement 9 minutes de jeu, le deuxième-ligne australien Richie Arnold a été contraint de céder sa place à Joe Tekori.

La Rochelle voit rouge. Coupable d’un plaquage haut sur l’arrière toulousain Maxime Médard, le trois-quart centre rochelais Levani Botia a écopé d’un carton rouge (28ème).

Toulouse à 14. Les Rouge et Noir se sont retrouvés à leur tour à 14, pendant dix minutes, après le carton jaune adressé au troisième-ligne Rynhardt Elstadt pour une faute au sol. Sous les poteaux, West en a profité pour donner l’avantage à La Rochelle (9-6, 33ème).

12-9 à la pause pour La Rochelle

Doumayrou reprend Kolbe. Auteur d’un superbe retour sur le trois-quarts aile sud-africain, le centre de La Rochelle a poussé in extremis le Toulousain en touche au moment d’aplatir en coin (44ème).

47ème. Face aux poteaux, Romain Ntamack a permis à Toulouse de revenir à hauteur des Maritimes (12-12).

Premier essai toulousain. Sur un beau mouvement au large des Rouge et Noir initié par une passe sautée de Romain Ntamack, le trois-quarts centre argentin Juan Cruz Mallia a trouvé l’ouverture au sein de la défense de la Rochelle pour filer inscrire le premier essai de cette finale (12-19, 60ème).

Toulouse fait le break. A dix minutes du coup de sifflet final, le demi d’ouverture toulousain Romain Ntamack a réussi une pénalité offrant 10 points d’avance aux Rouge et Noir (22-12).

Kerr-Barlow relance les Maritimes. A 14 contre 15, les Rochelais ont réduit la marque sur un départ au ras du demi de mêlée néo-zélandais à moins de deux mètres de l’en-but toulousain (17-22, 74ème).

25. Comme le nombre de défenseurs rochelais battus par les Toulousains.

Il a dit. « C’est une émotion incroyable. On savait qu’une finale, ça se jouait à rien du tout. On savait que les Rochelais allaient chèrement vendre leur peau. Si les Rochelais gagnent à la fin, il n’y a rien à dire aussi. Je voulais vraiment les féliciter. Notre parcours est beau, c’est génial ». Romain Ntamack, demi d’ouverture de Toulouse

LIVE - TEST - Commentary

Match Page - Summary

Match Page - Timeline

Attaque

Match Report - Team Stats (Attack)

Défense

Match Report - Team Stats (Defence)

Tirs au but

Match Report - Team Stats (Kicking)

Regroupement

Match Report - Team Stats (Breakdown)

Phases statiques

Match Report - Team Stats (Set Piece)

Discipline

Match Report - Team Stats (Discipline)

Match Page - Player Performance

Partenaire Officiel

Supporters Officiels

Partenaires Diffuseurs

Partenaires Médias

Menu

Calendrier

Résultats

Poules