DFP Header Code

Match Page - Scoreboard

Match Page - Fixed Scoreboard

Actualité

Aperçu

Match Centre - Preview - Current Standing A v B

Match Centre - Preview - H2H

Match Centre - Preview - Form Guide

Match Centre - Preview - Last Three Meetings

Statistiques de la saison

Match Centre - Preview - Season So Far A v B

Statistiques tournoi

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team A)

Match Centre - Preview - Tournament Record (Team B)

PRÉSENTATION: Un dernier Challenge à relever

jeudi 30 avril 2015

00:00 (GMT)

Partager cette page

Le semifinali partono venerdì sera con Edimburgo-Dragons

Le semifinali partono venerdì sera con Edimburgo-Dragons

Lauréat en 2006, Gloucester vise un deuxième sacre dans l’épreuve quand Edimbourg est tout simplement le premier représentant écossais lors d’une finale européenne. Au Twickenham Stoop, qui succèdera à Northampton?

En venant à bout de Bath le printemps dernier, les Saints avaient touché du doigt un petit bout de paradis. Mike Coman, le troisième ligne d’Édimbourg, ou Billy Twelvetrees, le centre de Gloucester, les capitaines des deux équipes rêvent depuis deux semaines à Tom Wood sur le podium de l’EPCR pour soulever cette Challenge Cup qui leur tend les bras.

En 2006, c’est déjà au Twickenham Stoop que les Cherry and White avaient conquis leur seul trophée européen, face aux London irish (36-34). David Humphreys évoluait encore à l’Ulster. Il y a remporté la Champions Cup en 1999, en était encore à sas tête en 2012 lors d’une nouvelle finale de la province irlandaise, perdue face au Leinster. Arrivé cet été en tant que directeur du rugby de Gloucester, il ne s’attendait pas à une réussite aussi immédiate de ses méthodes.

« Avec le groupe de joueurs et le staff que nous avons, nous voulons remporter des trophées. Mais on ne pensait pas que ça pourrait arriver dès la première année. On sait que l’on peut être compétitif face à n’importe quelle équipe mais nous sommes en avance sur les temps de passage prévus. Nous sommes en finale, c’est magnifique. Maintenant, il faut la gagner », assure Humphreys.

« C’est un début pour nous mais aussi une récompense du travail effectué. Si l’on gagne, cela confirmera que nous sommes sur la bonne voie. On ne pense pas que notre position en championnat reflète notre niveau », finit-il. Seulement 9e, Gloucester peut encore rêver de Champions Cup la saison prochaine en cas de victoire vendredi soir puis en barrage pour décrocher le vingtième et dernier sésame.

Édimbourg aussi peut lorgner sur la compétition européenne majeure. Mais il lui faudra pour cela combler le tout petit fossé d’un point qui le sépare de la sixième place qualificative et des Scarlets, à deux journées du verdict. Les Écossais seront guidés par le jeune et talentueux Sam Hidalgo-Clyne, déjà trois trophée d’Homme du Match lors de cette campagne européenne.

Elle fut presque aussi parfaite que celle de Gloucester, avec un seul revers, à Lyon, à l’automne. Édimbourg a depuis remporté tous ses matches, dont un quart sur la pelouse des London Irish et une demie maitrisée face à Newport à Murrayfield. Plus qu’une seule marche pour remporter le premier titre professionnel d’un club né en 1872.  

Faits de match

  • C’est la première finale disputée par un club écossais, la deuxième pour Gloucester
  • Dix victoires dans la compétition pour les clubs anglais, un record. Les Français l’ont remportée six fois, l’Irlande et l’Écosse, une seule.
  • Gloucester et Édimbourg ne se sont jamais rencontrés en Challenge Cup mais se sont joués quatre fois en Champions Cup, pour trois succès anglais.
  • Gloucester est invaincu cette saison, comme lors de leur triomphe en 2006.
  • Édimbourg possède l’alignement en touche le plus efficace de la compétition (90% de réussite), avec Ben Toolis en cible prioritaire (44).
  • La finale mettra aux prises les deux meilleurs buteurs de la compétition: Sam Hidalgo-Clyne (91) et Greig Laidlaw (67).
  • Bien qu’ils aient joué huit matches contre six pour la plupart des équipes, Gloucester (8) et Édimbourg (11) sont les équipes qui ont encaissé le moins d’essais en Challenge Cup cette saison.
  • Sur les 370 joueurs à avoir soulevé le trophée, 131 étaient Anglais, seulement huit Écossais.

Match Centre - Preview - Lineups

COMPTE-RENDU: Gloucester, la cerise sur le gateau

vendredi 1 mai 2015

00:00 (GMT)

Partager cette page

COMPTE-RENDU: Gloucester, la cerise sur le gateau

Les Cherry and White ont remporté vendredi au Twickenham Stoop le deuxième titre de Chalenge Cup de leur histoire face à Edimbourg (19-13).

Les Cherry and White ont remporté vendredi au Twickenham Stoop le deuxième titre de Chalenge Cup de leur histoire face à Edimbourg (19-13).

Ils ont pourtant joué pendant quelques minutes à treize contre quinze, mais les Anglais sont parvenus à conserver le maigre mais suffisant avantage qui leur offre un deuxième titre après celui acquis en 2006 face aux London Irish. C'était déjà a Twickenham Stoop mais la victime se nomme cette fois Edimbourg, qui voulait tant inscrire son nom et celui d'un club écossais au palmarès de l'épreuve.
 
Dans un stade comble, ils ont pourtant pris les devants, grâce à Hidalgo-Clyne. Mais la belle réaction des Anglais leur permettait d'égaliser peu après (3-3, 8e). Leur capitaine creusait même un premier écart conséquent grâce à leur capitaine Billy Twelvetrees, au contact d'une passe décisive de May, héros de la demi-finale.
 
Une pénalité de Hidalgo-Clyne, à laquelle répondait Greig Laidlaw, permettait aux Ecossais de rentrer aux vestaires sans grand dommage, malgré le carton jaune infligé à Bresler (10-6).
 
L'avantage était mérité, les Cherry and White dominant assez largement cette finale. Les Anglais poursuivaient sur ce rythme après la pause, Laidlaw passant une nouvelle pénalité (16-6, 50e). Il récidivait même trois minutes plus tard pour donner un franc bol d'air à ses supporters.
 
Tout était vite remis en cause, d'abord par la carton jaune reçu par Moriarty pour un coup de genou, puis par Meakes qui était lui exclu pour un plaquage en l'air sur Bear. A 13 contre 15 pendant quelques minutes, Gloucester encassait un essai de Ford qui ramenait les Ecossais à six petites longueurs.
 
Mais une défense acharnée permettait à Gloucester de conserver cet avantage et de soulever la deuxième Challenge Cup de leur histoire, neuf ans après la première. Les Cherry and White pourront même viser en barrage la 20e place pour la prochaine Champions Cup. Edimbourg laisse l'Ecosse sans aucun titre européen. Il leur reste deux matches pour dépasser les Scarlets et viser, eux aussi, une place l'automne prochain en Champions Cup.

LIVE - TEST - Commentary

Match Page - Summary

Match Page - Timeline

Attaque

Match Report - Team Stats (Attack)

Défense

Match Report - Team Stats (Defence)

Tirs au but

Match Report - Team Stats (Kicking)

Regroupement

Match Report - Team Stats (Breakdown)

Phases statiques

Match Report - Team Stats (Set Piece)

Discipline

Match Report - Team Stats (Discipline)

Match Page - Player Performance

Partenaire Officiel

Supporters Officiels

Partenaires Diffuseurs

Partenaires Médias

Champions Cup

Challenge Cup

Matches Sidebar - Fixtures & Results

Matches Sidebar - Fixtures & Results

Champions Cup

Challenge Cup

Matches Sidebar - Fixtures & Results

Matches Sidebar - Fixtures & Results

Champions Cup

Challenge Cup

Matches Sidebar - Pool Tables

Matches Sidebar - Pool Tables

Menu

Calendrier

Résultats

Poules