L’EPCR a appris avec tristesse le décès de Doddie Weir, ancien joueur de l’équipe d’Ecosse et des Lions britanniques et irlandais, qui s’est battu avec courage contre la maladie de Charcot.

Le Président de l’EPCR Dominic McKay, s’est exprimé : « C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la nouvelle de la disparition de Doddie Weir, figure emblématique du rugby écossais. Doddie était un joueur exceptionnel à tous les niveaux et un militant charismatique qui a contribué à sensibiliser le public sur la recherche pour trouver un remède à la maladie de Charcot. »

« Tout au long de son combat contre cette maladie, Doddie a affronté ce défi avec humilité et humour d’une manière très inspirante. Son sourire contagieux et sa vision positive de la vie nous manqueront à tous. »

« Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse Kathy, à ses fils et à toute la famille Weir. »

Doddie était un joueur dynamique qui a porté le maillot de l’Ecosse à 61 reprises entre 1990 et 2000 et qui aurait sûrement été sélectionné pour un test pendant la tournée 1997 des Lions en Afrique du Sud s’il ne s’était pas blessé.

Après s’être d’abord illustré à Melrose, il a rejoint les Newcastle Falcons – avec lesquels il a remporté un titre de Premiership en 1998 – lorsque le rugby est devenu professionnel, avant de signer chez les Border Reivers où il a terminé sa carrière en 2004.

Depuis qu’il a été diagnostiqué en 2017, Doddie a été une source d’inspiration et un collecteur de fonds infatigable pour sa fondation qui contribue à la recherche d’un remède pour cette maladie dévastatrice. L’EPCR s’est associé à la My Name’5 Doddie Foundation durant la saison 2018/2019, lorsque la ville de Newcastle a accueilli les finales de Champions Cup et Challenge Cup au stade St James’ Park.