Vendredi 27 mai, à Marseille, Lyon disputera face au RC Toulon la première finale européenne de son histoire. Et les Lyonnais sont bien décidés à montrer leur meilleur visage sur la pelouse de l’Orange Vélodrome.

A trois jours de la finale de l’EPCR Challenge Cup, vendredi 27 mai à Marseille, Lyon est déterminé à écrire une nouvelle page de son histoire. Qualifié pour la première fois pour une finale européenne, le club rhodanien attend ce grand moment avec impatience. « Tout le monde est très excité à l’idée d’être à vendredi soir, il faut profiter de tous ces moments. On va essayer de se laisser porter jusqu’au coup d’envoi à 21h00. Ce qui est certain, c’est qu’on se présentera sur le terrain sans ressentir plus de pression que ça, hormis celle de montrer notre meilleur visage », a indiqué en conférence de presse le flanker du LOU Dylan Cretin.

Et l’international français d’ajouter : « On a des certitudes depuis le début de l’année. On s’est basé sur ce que l’on sait faire, ce que l’on fait bien. Mais ce week-end, il faudra le faire très bien. Quand l’odeur de la finale sera proche, on aura de plus en plus envie. Depuis le début de la saison, la Challenge Cup est un de nos objectifs. On est à 80 minutes de remporter un trophée, et il n’est jamais trop tôt pour cela. »

De son côté, le manager du LOU Pierre Mignoni, dont la formation a remporté tous ses matchs dans la compétition, a souligné l’importance d’être présent le Jour J : « Je suis focus sur comment gagner, comment mobiliser les gens, comment être précis dans le détail, dans la tête de chacun pour que tout le monde soit à 100%. C’est ça l’objectif ». Pour rappel, Lyon et le RC Toulon vont s’affronter pour la 3ème fois en compétition européenne, les 2 précédentes confrontations ayant eu lieu également en Challenge Cup, avec des victoires du RC Toulon par un écart moyen de 13 points. Ce sera la 7ème finale de Challenge Cup 100% française.

  • Obtenez ICI vos billets pour les finales de l’EPCR les 27/28 mai !