Après le tirage au sort de la Challenge Cup la semaine dernière à Lausanne, nous nous intéressons à la Poule 1, qui comprend deux doubles vainqueurs : l’ASM Clermont Auvergne et Northampton Saints.

ASM CLERMONT AUVERGNE

Terrain : Stade Marcel-Michelin, Clermont Ferrand, France.

La saison dernière, Clermont a dominé la Poule 2 de la Champions Cup, mais ils ont été éliminés en quarts de finale, s’inclinant à domicile face au futur finaliste, le Racing 92 (28-17). Cependant, ils ont retrouvé la Challenge Cup après avoir terminé neuvièmes du TOP 14.

Record en Challenge Cup : Clermont a remporté le trophée sous le nom de Montferrand en 1999, après avoir battu Bourgoin (35-16) en finale. En 2007, ils ont dominé Bath Rugby 22-16 dans le match décisif. Les Clermontois ont également terminé finalistes en 2004 sous le nom de Montferrand, après avoir été dominés par les Harlequins (27-26).

Entraîneur en chef : Franck Azéma. Agé de 47 ans, l’ancien joueur de Montferrand entre 1996 et 2000, est revenu en 2010 en tant qu’entraîneur après quatre ans dans un rôle similaire à Perpignan. Il a ensuite été promu à son poste actuel en 2014 et a conduit Clermont au titre en TOP 14 en 2017, ainsi qu’à la finale de la Champions Cup en 2015 et 2017.

Les joueurs à suivre : Clermont dispose d’une équipe de classe mondiale basée sur des internationaux français expérimentés tels que le talonneur Benjamin Kayser, le pilier Rabah Slimani, le deuxième-ligne Sébastien Vahaamahina, le troisième-ligne Damien Chouly, le demi de mêlée Morgan Parra et le centre Wesley Fofana. Ils peuvent également s’appuyer sur le pilier géorgien Davit Zirakashvili et le flanker Viktor Kolelishvili, le deuxième-ligne sud-africain Flip van der Merwe, le numéro 9 écossais Greig Laidlaw et l’ancien arrière des All Blacks Isaia Toeava.

DRAGONS

Terrain : Rodney Parade, Newport, Pays de Galles.

La saison dernière : les Dragons ont terminé deuxièmes dans la Poule 1, mais à 12 points des demi-finalistes, les Newcastle Falcons, après avoir remporté trois matchs et perdu trois rencontres. Ils ont terminé sixièmes de la conférence B du Guinness PRO14.

Record en Challenge Cup : la province galloise a atteint les demi-finales à trois reprises mais a perdu à chaque fois – 29-46 contre l’ASM Clermont Auvergne en 2007, 16-45 face à Edinburgh Rugby en 2015 et 12-22 contre Montpellier en 2016.

L’entraîneur en chef : Bernard Jackman, qui a remporté la Coupe d’Europe avec le Leinster Rugby en tant que joueur en 2009 et a atteint un total de 64 apparitions en Europe sous le maillot de la province irlandaise, Sale Sharks et Connacht Rugby. L’ancien talonneur irlandais âgé de 42 ans a d’abord été entraîneur de la ligue All-Ireland avant de rejoindre Grenoble en 2011 en tant qu’entraîneur des avants. Il a ensuite été promu entraîneur en chef en 2016. Il a passé une saison dans ce rôle avant de rejoindre les Dragons.

Les joueurs clés : deux anciens vainqueurs de la Challenge Cup, le troisième-ligne Ross Moriarty et le talonneur Richard Hibbard, qui ont tous deux remporté le trophée avec Gloucester Rugby en 2015, ont rejoint une multitude de joueurs internationaux à l’image du centre Gavin Henson, des piliers Aaron Jarvis et Ryan Bevington, des ailiers Daf Howells et Hallam Amos, le deuxième-ligne Cory Hill, du talonneur Elliot Dee et du flanker Aaron Wainwright. Ils peuvent également s’appuyer sur l’international samoan Brandon Nansen et l’ancien arrière des Springboks Zane Kirchner.

NORTHAMPTON SAINTS

Terrain : Franklin’s Gardens, Northampton, Angleterre.

La saison dernière : comme l’ASM Clermont Auvergne, Northampton figurait dans la Poule 1 de la Champions Cup mais a terminé à la dernière place avec seulement une victoire en cinq matches. Dans l’Aviva Premiership, ils ont terminé la saison en neuvième position.

Record en Challenge Cup : les Saints ont remporté le trophée en 2009 après avoir battu Bourgoin 15-3 en finale. Cinq ans plus tard, ils ont disposé en finale de Bath Rugby (30-16).

Directeur du rugby : le Néo-Zélandais Chris Boyd, qui prendra la relève en août quand ses engagements en Super Rugby avec les Hurricanes seront terminés. Agé de 59 ans, il est entraîneur en chef de la franchise néo-zélandaise depuis 2014 et l’a menée au titre en Super Rugby en 2016. Il était auparavant responsable des U20 de Wellington et de la Nouvelle-Zélande.

Les joueurs à suivre : les Saints ont signé trois grands noms à l’image du pilier néo-zélandais Ben Franks, de l’ouvreur gallois Dan Biggar et du troisième-ligne James Haskell. Ils complèteront une équipe qui comprend déjà des internationaux anglais expérimentés tels que le talonneur Dylan Hartley, le deuxième-ligne Courtney Lawes et le flanker Tom Wood, ainsi que le pilier des Fidji Api Ratuniyarawa et le flanker sud-africain Heinrich Brüssow.

TIMISOARA SARACENS

Terrain : Stade Dan Păltinişanu, Timişoara, Roumanie.

La saison dernière : Ils ont remporté la CEC Bank SuperLiga pour la troisième saison consécutive et le titre en Roumanie.

Record du Challenge Cup : Timişoara a fait ses débuts dans la compétition en 2016/17 et a perdu ses six matches de la Poule 5.

Entraîneur en chef : Chester Williams, qui a remporté la Coupe du monde avec l’Afrique du Sud en 1995. Après avoir débuté une carrière d’entraîneur en 2001, l’ancien ailier âgé de 47 ans a mené l’équipe sud-africaine à 7 à une médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth de 2002 avant de passer à 15 avec l’équipe de Super 12 des Cats. En 2012, il a mené Timişoara à leur premier titre de champion en 40 ans.

Les joueurs à suivre : les principaux hommes clés de Timişoara sont des internationaux roumains – tels que l’arrière Cătălin Fercu, l’ailier Mădălin Lemnaru, le flanker Valentin Popârlan, les talonneurs Andrei Rădoi et Eugen Căpăţână – bien qu’ils aient aussi le demi de mêlée fidjien Henry Seniloli dans leur équipe.

Les matchs de la prochaine saison seront révélés environ deux semaines après l’annonce des calendriers des différents championnats domestiques.