Nous poursuivons notre tour d’horizon des équipes engagées dans la campagne 2022/2023 de l’EPCR Challenge Cup, avec aujourd’hui un focus sur la formation française de l’Aviron Bayonnais qui évoluera dans la Poule B.

Palmarès dans l’EPCR Challenge Cup

Bayonne n’a atteint la phase à élimination directe qu’une seule fois, lors de sa deuxième campagne dans la compétition en 2005/2006, avec une défaite en quart de finale contre les London Irish (48-5). Depuis, les Basques ont été éliminés dès la phase de poule à douze reprises.

Parcours la saison passée

Bayonne évoluait en Pro D2 et ne figurait donc pas parmi les clubs engagés dans l’EPCR Challenge Cup. Mais ils ont assuré leur retour dans l’élite en remportant le titre.

Entraîneur en chef

Grégory Patat est devenu entraîneur en chef de Bayonne à la suite du départ de Yannick Bru pour les Cell C Sharks. Il fût auparavant entraîneur en chef de l’équipe de Pro D2 du FC Auch, de 2009 à 2014, après une carrière de joueur de 13 ans avec le club du Gers. Le technicien âgé de 47 ans a ensuite passé une saison à l’USAP en tant qu’entraîneur des avants avant d’évoluer vers un poste similaire au Stade Rochelais, où il a passé trois saisons.

Joueurs clés

Bayonne a recruté trois grands noms à l’intersaison : les demi de mêlée Maxime Machenaud, l’ouvreur Camille Lopez, ainsi que le talonneur international argentin Facunda Bosch. Machenaud a inscrit 261 points en 61 apparitions dans les tournois de l’EPCR, en grande partie sous les couleurs du Racing 92, tandis que Lopez en a marqué 198 en 55 matchs, principalement pour l’ASM Clermont Auvergne. Quant à Bosch, il a remporté la Champions Cup avec le Stade Rochelais la saison dernière. Les Bayonnais pourront également s’appuyer des internationaux de Namibie, d’Uruguay, de Géorgie, des Samoa, des Tonga, d’Espagne et des Fidji. Les plus grands noms de l’effectif bayonnais avant l’été étaient le trois-quarts centre Yann David et le troisième-ligne sud-africain Uzair Cassiem.