Alors que les poules de la Champions Cup 2022/2023 sont désormais connues, nous revenons sur les précédentes rencontres européennes entre des équipes qui s’affronteront à nouveau la saison prochaine. Le choc entre le Stade Toulousain et le Munster Rugby, futurs adversaires dans la Poule B, est au coeur de notre focus du jour.

Phase de poules 1996/1997 : Stade Toulousain 60 Munster Rugby 19

Les deux poids lourds européens ont lancé leur série de combats titanesques avec une première rencontre en phase de poules de l’édition 1996/1997. Et les Rouge et Noir ont surclassé la province irlandaise en inscrivant pas moins de neuf essais dans leur antre d’Ernest-Wallon. Michel Marfaing a signé un triplé en faveur des Toulousains, tandis qu’Emile Ntamack et Christian Califano ont marqué un doublé. Stéphane Ougier et David Berty ont complété le récital offensif de la formation haut-garonnaise. Dans le même temps, David Corkery a inscrit un essai de consolation pour le Munster.

Demi-finales 1999/2000 : Stade Toulousain 25 Munster Rugby 31

Le Munster s’est vengé de cette lourde défaite, trois ans plus tard, dans un affrontement monumental en demi-finale. La Red Army a pris le meilleur sur des Toulousains pourtant favoris de la rencontre, sur la pelouse du Stade Chaban-Delmas, grâce aux essais de Ronan O’Gara, Jason Holland et John Hayes. Auteur d’un essai en toute fin de match, Jérôme Cazalbou a permis de réduire l’écart au score tandis que Michel Marfaing a signé cinq pénalités. Mais la suprématie du Munster était incontestable.

Demi-finales 2002/2003 : Stade Toulousain 13 Munster Rugby 12

Trois ans plus tard, les deux équipes se sont à nouveau rencontrées en demi-finale. Et Toulouse a devancé la province irlandaise, au Stade Municipal, grâce à l’essai décisif de Frédéric Michalak. Auteur de deux pénalités et deux drops, Ronan O’Gara a permis au Munster de mener 12-6 à cinq minutes du coup de sifflet final. Mais les Rouge et Noir, qui avaient inscrit deux pénalités par l’intermédiaire de Yann Delaigue et Jean-Baptiste Elissalde, ont trouvé les ressources mentales pour franchir la ligne d’en-but de la Red Army, Elissalde gardant son sang-froid pour inscrire la transformation de la victoire.

Finale 2007/2008 : Munster Rugby 16 Stade Toulousain 13

Les deux adversaires se sont à nouveau retrouvés en finale, au Principality Stadium de Cardiff. Une rencontre au terme de laquelle la province irlandaise a décroché la deuxième couronne européenne de son histoire. Les 11 points au pied de Ronan O’Gara, et l’essai de Denis Leamy, ont scellé la victoire du Munster. Toulouse a échoué de peu malgré l’essai d’Yves Donguy et les huit points au pied de Jean-Baptiste Elissalde.

Quarts de finale 2013/2014 : Munster Rugby 47 Stade Toulousain 23

Le scénario fut à sans unique six ans plus tard. Le Munster s’est en effet déchainé offensivement avec six essais marqués à Thomond Park pour rejoindre les demi-finales. Keith Earls a inscrit le premier essai irlandais après seulement quatre minutes de jeu avant d’être imité par Dave Kilcoyne, CJ Stander, Casey Laulala, Simon Zebo et Paul O’Connell. De son côté, le buteur du Munster Ian Keatley a signé 17 points. Toulouse n’a pu marquer que deux essais en seconde période, grâce à Hosea Gear et Joe Tekori.

Quarts de finale 2016/2017 : Munster Rugby 41 Stade Toulousain 16

Le Munster a réalisé une nouvelle démonstration en 2017 pour décrocher une douzième demi-finale de Coupe d’Europe. Les essais de John Ryan, CJ Stander, Darren Sweetnam et Andrew Conway ont porté la Red Army dans son jardin de Thomond Park. Auteur de 21 points, Tyler Bleyendaal s’est également avéré précieux pour maintenir Toulouse à distance. Les trois pénalités de Jean-Marc Doussain en première période, et l’essai de Paul Perez après la pause, ont offert aux Rouge et Noir une maigre consolation.

Huitièmes de finale 2020/2021 : Munster Rugby 33 Stade Toulousain 40

Grâce au doublé du demi de mêlée Antoine Dupont et les 20 points au pied de l’ouvreur Romain Ntamack, les Toulousains se sont imposés au bout du suspense à Thomond Park. Le Munster menait pourtant à la pause après le doublé de Keith Earls. Et si Gavin Coombes a également franchi la ligne d’en-but du Stade Toulousain à deux reprises en seconde période, les essais de Matthis Lebel et Julien Marchand ont offert aux Haut-Garonnais un succès épique.

 

Quarts de finale 2021-22 : Munster Rugby 24 Stade Toulousain 24 (Toulouse s’impose 4-2 aux tirs au pied)

La rencontre la plus passionnante entre ces deux géants européens a peut-être eu lieu la saison dernière. Toulouse est sorti vainqueur d’un match spectaculaire qui s’est finalement décidé au terme d’une séance de tirs au but haletante. A égalité après 100 minutes de jeu à l’Aviva Stadium, avec des essais signés Alex Kendellen, Keith Earls et Mike Haley pour le Munster, et Romain Ntamack et Matthis Lebel (2) pour Toulouse, les deux formations ont donc basculé vers la séance de tirs au but, pour la deuxième fois seulement dans l’histoire de la compétition. Les coups de pied manqués de Ben Healy et Conor Murray ont toutefois condamné les espoirs du Munster alors que les Rouge et Noir ont pu compter sur la précision de Thomas Ramos, Antoine Dupont (2) et Romain Ntamack.