Alors que l’Aviva Stadium de Dublin accueillera les finales de la Champions Cup et de l’EPCR Challenge Cup en 2023, nous vous proposons de revenir sur certains des plus grands matchs européens disputés dans la capitale irlandaise, avec aujourd’hui un focus sur le deuxième sacre des Rouge et Noir.

Finale de la Coupe d’Europe 2003 : Stade Toulousain 22 USAP 17 (Lansdowne Road)

Le Stade Toulousain, qui comportait dans son effectif le deuxième ou troisième ligne irlandais Trevor Brennan, a remporté la Coupe d’Europe pour la deuxième fois au terme d’une finale très disputée contre l’USAP. Devant 28.600 fans, les Rouge et Noir, qui avaient soulevé le trophée lors de la première édition en 1996, menaient 19-0 à la pause avant de voir Perpignan réaliser un formidable come-back. L’ouvreur Yann Delaigue a réussi quatre pénalités au cours du premier acte, tandis que l’ailier Vincent Clerc a marqué un sublime essai après un bon travail de fixation du centre Yannick Jauzion. La première période a également été marquée par le remplacement de l’arbitre Chris White par son compatriote anglais Tony Spreadbury, qui est maintenant responsable des officiels de match de l’EPCR, après s’être blessé aux ischio-jambiers à la 12ème minute de jeu.

Après avoir manqué des coups de pied durant les quarante premières minutes de jeu, l’USAP a changé de tactique et l’ouvreur Manny Edmonds a réduit le retard de son équipe en réussissant quatre pénalités (19-12). La défense toulousaine a toutefois tenu bon, menée par le numéro 8 Christian Labit, désigné Homme du Match. Delaigue a finalement scellé la victoire des Toulousains avec une pénalité en toute fin de rencontre. Et l’essai dans les arrêts de jeu de Pascal Bomati, bien servi par Edmonds, n’a pas suffi à offrir la couronne aux Catalans.

  • Cliquez ICI pour acheter vos billets pour les finales de la Champions Cup et de l’EPCR Challenge Cup 2022/2023.