Demi d’ouverture du Leinster Rugby, Johnny Sexton a terminé la campagne 2021/2022 de la Champions Cup en tant que meilleur marqueur de points, grâce notamment à ses 18 points inscrits en finale contre le Stade Rochelais (24-21). Nous vous proposons de revenir, ci-dessous, sur les joueurs qui se sont illustrés durant cette saison.

Points – Johnny Sexton (Leinster Rugby), 83

Auteur de six pénalités lors de la défaite 24-21 du Leinster Rugby, en finale de la Champions Cup contre le Stade Rochelais, Johnny Sexton a terminé meilleur marqueur de points de cette campagne 2021/2022. Le total du demi d’ouverture de la province irlandaise est composé de 22 transformations et 13 pénalités qui lui ont donné sept points d’avance sur le Rochelais Ihaia West (trois essais, 12 transformations et 14 pénalités).

Essais – James Lowe (Leinster Rugby), 10

L’ailier du Leinster James Lowe a dominé ce classement avec trois essais de plus que ses principaux concurrents. L’international irlandais a trouvé le chemin de l’en-but à dix reprises. Ses rares occasions en finale de la Champions Cup démontrent à quel point la défense du Stade Rochelais fut bien organisée. Sam Simmonds des Exeter Chiefs et Alex Dombrandt des Harlequins ont terminé deuxièmes avec sept essais.

Ballons portés – Grégory Alldritt (Stade Rochelais), 135

Le numéro 8 rochelais Grégory Alldritt a totalement dominé cette catégorie, ses 22 ballons portés en finale portant son total cette saison à 135, soit un ballon porté toutes les 4,5 minutes. Pour souligner à quel point le total d’Alldritt est impressionnant, son challenger le plus proche, Caelan Doris du Leinster, en a réussi 80.

Mètres parcourus ballons en mains – Michael Lowry (Ulster Rugby), 770

Si l’Ulster n’a peut-être pas dépassé le stade des huitièmes de finale, son arrière international a conservé la tête du classement des mètres parcourus (770). Hugo Keenan (760) du Leinster et Grégory Alldritt (759) de La Rochelle ont terminé juste derrière, mais avec deux matchs de plus à leur actif.

Franchissements – James Lowe (Leinster Rugby), 12

Malgré une finale de la Champions Cup sans trop d’occasions, Lowe a dominé cette catégorie avec 12 franchissements. Mais le trois-quarts aile du Leinster a été suivi de près par son coéquipier du Leinster Jimmy O’Brien (11). Michael Lowry de l’Ulster et Alivereti Raka de l’ASM Clermont Auvergne ont terminé troisièmes (9).

Défenseurs battus – Grégory Alldritt (Stade Rochelais) et Michael Lowry (Ulster Rugby), 29

Malgré des atouts et des postes très différents, Lowry et Alldritt ont terminé à égalité dans ce classement (29). Le demi de mêlée du Stade Toulousain Antoine Dupont (27) est classé juste derrière en troisième position.

Passes après contact – Thomas Ramos (Stade Toulousain), 19

L’arrière toulousain Thomas Ramos fut le roi des passes après contact cette saison en Champions Cup. Son coéquipier sous le maillot du XV de France, Grégory Alldritt, a terminé deuxième (15), tandis que Finn Russell (Racing 92) et Cheikh Tiberghien (Clermont) se classent troisièmes (11).

Plaquages – Josh van der Flier (Leinster Rugby), 119

Auteur d’une prestation impressionnante en finale de la Champions Cup, avec 25 plaquages réalisés contre le Stade Rochelais, le troisième-ligne du Leinster Josh van der Flier a terminé cette campagne 2021/2022 avec 119 plaquages à son actif. Ce classement a été dominé par les joueurs de la province irlandaise puisque Ross Molony (104) et Caelan Doris (87) prennent place sur le podium.

Touchés gagnées – Lood de Jager (Sale Sharks), 41

Les clubs anglais ont eu peu de raison de se réjouir cette saison en Champions Cup. Mais ils se sont moins distingués au classement des touches gagnées avec le deuxième-ligne des Sale Sharks Lood de Jager. L’international sud-africain a remporté 41 touches, dont trois interceptions pour terminer devant Peter O’Mahony du Munster Rugby (40) et Ross Molony du Leinster (36).

Turnovers – Peter O’Mahony (Munster Rugby), 18

O’Mahony a fait mieux dans les statistiques des turnovers. Le flanker emblématique du Munster a terminé la saison avec un total impressionnant (18). Soit le double de ses rivaux les plus proches, Grégory Alldritt de La Rochelle (9) et Alex Dombrandt des Harlequins (8).