Tombeur du Racing 92 en demi-finale de la Champions Cup (13-20), le Stade Rochelais disputera pour la deuxième année consécutive la finale de la Coupe d’Europe.

Le Stade Rochelais vit une nouvelle épopée européenne riche en émotions ! Après 2021, et sa finale perdue contre le Stade Toulousain, La Rochelle s’est une nouvelle fois invité en finale de la Coupe d’Europe en écartant le Racing 92, à Lens, dans le dernier carré de la compétition (13-20). « C’est énorme, se retrouver une deuxième fois en finale, c’est une grande fierté pour le club, pour les supporters, on aimerait tous gagner quelque chose, enchaîner deux finales, c’est super. Je suis très fier. C’est l’équipe la plus forte mentalement qui a gagné ce soir (dimanche) », a commenté à l’issue de la rencontre le manager rochelais Ronan O’Gara.

Impressionnants dans le combat, avec un paquet d’avants conquérant en mêlée fermée et sur les ballons portés, les Rochelais ont affiché une grande solidarité. « J’ai un groupe soudé, qui se bat les uns pour les autres. C’est magique. Quelle fierté ce soir ! On a vu 46 joueurs en souffrance, avec cette chaleur. Les joueurs ont fait d’énormes sacrifices. Quelle saison fait Uini Atonio par exemple! On a été menés 10 à 0 puis on a gagné, donc pour moi, ça veut dire qu’on a vraiment bien bossé », a insisté Ronan O’Gara. Le 28 mai prochain, en finale de la Champions Cup disputée à l’Orange Vélodrome de Marseille, les Maritimes retrouveront le Leinster Rugby, quadruple champion d’Europe, qu’ils avaient écarté l’an passé au stade des demi-finales (32-23).