Qualifié pour la finale de l’EPCR Challenge Cup face à Lyon, après avoir disposé des Saracens, le RC Toulon s’est appuyé sur la fierté de son groupe pour s’offrir une chance de décrocher le trophée le 27 mai, à Marseille.

Le 27 mai prochain, sur la pelouse de l’Orange Vélodrome de Marseille, le Rugby Toulonnais disputera sa quatrième finale de la Challenge Cup, en espérant décrocher une première couronne dans cette compétition. A l’occasion des demi-finales, les Varois ont réalisé une grande performance en venant à bout des Saracens (25-16). « Ce soir (samedi), ça restera un moment particulier en raison du public, de l’adversaire, de notre état d’esprit. Il y a beaucoup de choses qui font que c’était une belle soirée pour le club. Il y a beaucoup de fierté, pour tout le monde, du travail accompli », a commenté à l’issue de la rencontre le capitaine Charles Ollivon.

Dans cette rencontre de prestige, les Toulonnais ont démontré leur efficacité mais n’ont pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin. « Maintenant, il faut aussi garder la tête froide et continuer d’avancer sur notre chemin comme on le fait depuis plusieurs semaines. Je pense que notre état d’esprit a changé. Peu importent les compétitions, on a été efficace. Depuis plusieurs semaines, tout le monde s’implique, assume ses responsabilités, et tire le groupe vers le haut. On avait un peu cette compétition dans le viseur, mais on n’a rien gagné », insiste le troisième-ligne international. D’autant que les hommes de Franck Azéma retrouveront une équipe de Lyon victorieuse des Wasps en demi-finale (20-18) et toujours invaincue dans cette campagne 2021/2022 de l’EPCR Challenge Cup.