Demi d’ouverture des Sale Sharks, AJ MacGinty estime que le club de la Gallagher Premiership sera dans la peau de l’outsider lors du quart de finale de la Champions Cup, dimanche, face au Racing 92.

Les hommes d’Alex Sanderson se déplaceront à Paris La Défense Arena, après leur succès en huitième de finale contre les Bristol Bears (44-39, score cumulé), où ils se savent attendus face à la formation du TOP 14, finaliste à trois reprises de la Coupe d’Europe. Cependant, même si le Racing 92 aura l’avantage du terrain et s’appuiera sur une pléiade d’internationaux, MacGinty, qui a récemment repris l’entraînement après avoir contracté une blessure, est convaincu que son équipe sera prête pour ce défi dans la capitale française. « Je connais assez bien les gars et leur caractère. Ils vont savourer ce moment. Nous savons que notre collectif est notre force. Il y a un réel sentiment d’excitation et d’enthousiasme. Je peux même le sentir dans nos réunions. Mais nous adopterons cette mentalité d’outsider », a expliqué l’international américain âgé de 32 ans.

Tout en admettant que le Racing 92 a peut-être plus d’inspiration dans son jeu et de superstars, MacGinty a insisté sur le fait que les Sharks devront jouer en équipe, pendant 80 minutes, pour espérer rejoindre les demi finales. Le match de dimanche pourrait également être le dernier match européen de MacGinty sous les couleurs de Sale, alors qu’il rejoindra Bristol la saison prochaine. « Il y a également de grands noms et des joueurs avec un gros palmarès dans notre équipe. Mais quelles que soient les stars, le plus important est la façon dont vous êtes solidaire en tant que groupe », a rappelé MacGinty. Et de conclure : « Beaucoup d’entre-nous jouent ensemble depuis longtemps. Il devra y avoir beaucoup de cohésion et de connexion dans ce que nous faisons. »

  • Retrouvez ICI les affiches des quarts de finale de la Champions Cup !