A l’occasion de la première journée du TOP 14, le Biarritz Olympique a signé son retour dans l’élite du rugby français en s’imposant à domicile face à l’Union Bordeaux-Bègles (27-15).

Après sept saisons en PRO D2, le Biarritz Olympique s’est offert un brillant retour en TOP 14 ! Opposés à l’Union Bordeaux-Bègles samedi, sur leur pelouse d’Aguiléra, les Biarrots ont pris le meilleur sur les Girondins en signant trois essais (27-15). Le demi d’ouverture biarrot Brett Herron s’est particulièrement illustré avec 17 points dont un essai après 24 minutes de jeu. « C’est un match que Biarritz a bien préparé. Aujourd’hui (samedi), on n’a pas assez mis d’engagement ou pas suffisamment pour battre Biarritz. La meilleure équipe a gagné, on s’est fait manger », a reconnu le manager de l’UBB Christophe Urios.

Egalement promu en TOP 14 cette saison, Perpignan n’a pas connu la même joie que le BO. En déplacement au stade Amédée-Domenech, l’USAP a été dominé par l’équipe corrézienne qui a inscrit trois essais (36-15). Les Catalans s’en sont remis à la botte de leur butteur sud-africain Tristan Tedder, auteur de tous les points de son équipe. « On savait à quoi s’attendre. Sur l’envie et l’engagement, les joueurs y étaient. Mais dès qu’on a fait deux-trois erreurs, on les a payés cash. On venait ici pour montrer un visage combattif. C’est réussi mais ça ne suffit pas. Le constat est là », a souligné l’entraîneur de Perpignan Patrick Arlettaz.