Le tirage au sort de la phase de poules de la Champions Cup 2021/2022 étant désormais connu, nous vous proposons de revenir sur quelques-unes des plus belles affiches des dernières années entre des équipes qui s’affronteront de nouveau cette saison. Pour commencer, nous revenons sur le match à couper le souffle entre les Glasgow Warriors et les Exeter Chiefs lors de l’édition 2019/2020.

Glasgow Warriors 31-31 Exeter Chiefs

Glasgow et Exeter ont été réunis dans la Poule 2 de l’édition 2019/2020 de la Coupe d’Europe aux côtés du Stade Rochelais et des Sale Sharks. L’équipe de Gallagher Premiership s’est distinguée durant la phase de poules avec notamment une victoire 34-18 contre Glasgow à Sandy Park. Dans le même temps, la formation écossaise était dans l’obligation de s’imposer, lors de cette opposition de la 6ème journée, pour maintenir ses espoirs d’atteindre les quarts de finale. L’ailier Tommy Seymour a ouvert la marque en faveur de l’équipe du PRO14, après seulement 56 secondes de jeu, en étant à la conclusion d’un coup de pied à suivre pour lui-même le long de la ligne de touche.

Après une pénalité des Chiefs, Glasgow ajoutait un deuxième essai à la 8ème minute de jeu par l’intermédiaire du centre Huw Jones échappant à deux plaquages de la défense anglaise. La formation écossaise tentait de maintenir sa pression mais le demi de mêlée d’Exeter Nic White récupérait un ballon pour remonter le terrain et réduire l’écart à 14-10. Glasgow maintenait son avance de sept points, après une pénalité d’Adam Hastings, avant que le numéro 8 des Chiefs Matt Kvesic ne se distingue à la demi d’heure de jeu, sur un pick and go, pour ramener les deux formations à égalité.

En force, le flanker Jacques Vermeulen donnait alors à l’équipe de Gallagher Premiership l’avantage au score pour la première fois du match. Mais juste avant la pause, Adam Hastings accélérait au cœur de la défense d’Exeter pour offrir un nouvel essai au demi de mêlée George Horne qui accélérait jusqu’aux poteaux adverses (24-24). Exeter reprenait l’avantage dès la reprise de la seconde période avec une nouvelle démonstration de force du pack anglais, Kvesic inscrivant son deuxième essai personnel du match.

Glasgow répondait néanmoins juste après l’heure de jeu avec un maul bien construit et conclu en coin par le remplaçant Nikola Matawalu. Dans le temps additionnel, l’ancien arrière des Glasgow Warriors Stuart Hogg avait l’occasion de donner la victoire aux Chiefs mais sa pénalité de 60 mètres heurtait la barre transversale (31-31).