A l’occasion de leur second test-match face aux Wallabies, le 13 juillet à l’Aami Park de Melbourne, les Bleus se présenteront avec cinq nouveaux joueurs dans leur pack dont le troisième-ligne du Racing 92 Ibrahim Diallo.

Ce fut l’une des révélations du Racing 92 durant la saison écoulée. A 22 ans, le troisième-ligne Ibrahim Diallo s’est affirmé comme un élément prépondérant du pack du Racing 92, aussi bien en Coupe d’Europe qu’en TOP 14. Meilleur plaqueur de son équipe, le flanker francilien, qui disputera la prochaine édition de la Champions Cup avec les Ciel et Blanc, connaîtra les joies d’une première cape avec le XV de France lors du second test-match des Bleus face à l’Australie, le 13 juillet à l’Aami Park de Melbourne.

« Laurent Travers nous avait parlé d’Ibrahim dès l’été dernier. C’est un gros travailleur, gros plaqueur, un joueur d’engagement, de devoir. Il a vraiment été présent chaque fois qu’il a eu sa chance cette fin de saison en club », a expliqué le sélectionneur Fabien Galthié. Ibrahim Diallo fait partie des cinq changements opérés après le premier test de l’équipe de France proche d’un exploit face aux Wallabies à Brisbane (23-21).

Les Tricolores se présenteront ainsi au coup d’envoi avec en deuxième-ligne le joueur du Stade Français Paris Pierre-Henri Azagoh, qui honorera lui-aussi sa première cape sous le maillot frappé du Coq, associé à l’avant de l’Union Bordeaux-Bègles Cyril Cazeaux. En première ligne, le pilier du LOU Rugby Demba Bamba cède sa place de titulaire au Castrais Wilfrid Hounkpatin, qui fêtera à 30 ans sa première sélection. Enfin, le flanker de l’UBB Cameron Woki, très précieux en touche, a été préféré au Lyonnais Dylan Cretin. La ligne de trois-quarts du XV de France est elle inchangée à l’image de la présence de l’ailier du RC Toulon Gabin Villière, auteur d’un doublé contre l’Australie.