Entraîneur en chef de La Rochelle et meilleur buteur de tous les temps de la Coupe d’Europe, Ronan O’Gara a souligné à quel point ses expériences internationales et européennes lui ont permis de construire son identité d’entraîneur.

Légende du rugby irlandais, Ronan O’Gara a représenté le XV du Trèfle à 128 reprises et a remporté deux titres de Coupe d’Europe avec le Munster Rugby en 2006 et 2008. Après avoir raccroché les crampons, O’Gara a été entraîneur en tant qu’assistant au Racing 92 puis au sein de la franchise du Super Rugby des Crusaders avant de rejoindre le Top 14 et La Rochelle en 2019.

O’Gara a reconnu que ce parcours riche – à la fois en tant que joueur et en tant qu’entraîneur – a nourri sa philosophie d’entraîneur. Mais l’ancien demi d’ouverture a insisté sur le fait que sa construction en tant qu’entraîneur en chef était loin d’être terminée. « Je serai toujours en train d’apprendre. Mais je me suis nourri de tellement d’entraîneurs. Le fait que nous ayons eu la chance au Munster d’avoir les meilleurs entraîneurs du monde a été une chance incroyable », a déclaré le technicien âgé de 43 ans.

Ronan O’Gara a également rappelé à quel point sa participation à trois tournées des Lions britanniques et irlandais, aux côtés d’entraîneurs de légende, avait été déterminante. Tout comme son expérience dans l’hémisphère sud. « Les Crusaders ont probablement une vision très différente de l’entraînement et du rugby. En mélangeant cela avec la saveur de l’hémisphère nord, cela a vraiment cristallisé beaucoup de philosophies que j’ai sur le jeu», a-t-il reconnu.

Plus que jamais, Ronan O’Gara est lié à l’histoire de la Coupe d’Europe. « J’ai tous ces souvenirs qui remontent. Rien que d’entendre la musique, ça résonne au fond de moi et je ressens énormément d’émotions. Quelle compétition ! C’est un tout. Je jouais dans une équipe qui avait un lien incroyable avec un Thomond Park plein à craquer. Avec le recul, j’apprécie encore plus ces moments. Avoir été un joueur majeur de cette équipe, c’était incroyable. J’en suis tellement fier », a-t-il confié.