Vainqueur de la Champions Cup avec Exeter Chiefs face au Racing 92 (31-27), l’arrière écossais Stuart Hogg a confié son émotion en soulevant pour la première fois la Coupe d’Europe.

La finale de la Champions Cup 2019/20 entre Exeter Chiefs et le Racing 92 fut l’une des plus passionnantes de l’histoire. Au terme d’un final haletant, le club anglais s’est imposé face aux Franciliens (31-27) pour soulever sa première Coupe d’Europe. « On a travaillé très dur pour en arriver là et cela fait un moment qu’on l’attendait. C’est juste un rêve de gamin, j’ai eu la chance de venir ici et je ne le regrette pas. C’est un véritable honneur de faire partie de cette équipe et de soulever ce trophée. Je commence juste à réaliser. Les gars sont au taquet et on va vraiment profiter. On a travaillé incroyablement dur au quotidien pour progresser les uns les autres. C’est pour ça qu’on peut vraiment profiter de cette victoire », a confié l’arrière écossais à l’issue de la rencontre.

Pour le directeur du rugby d’Exeter Chiefs, Rob Baxter, l’émotion était tout aussi intense. Le coup de sifflet final a été vécu comme une véritable délivrance pour l’entraîneur présent au club depuis 33 ans. « Les dix dernières minutes ont été horribles à regarder. Elles semblaient durer une éternité. Nous nous sommes battus sur chaque action et les joueurs ont obtenu ce qu’ils méritaient. Ils peuvent en profiter. À certains égards, c’était notre plus mauvais match sur le plan offensif et défensif. Mais en finale, ce n’est pas la performance qui compte mais le tableau d’affichage. Nous étions parfois nerveux et hésitants et j’aimerais que nous soyons plus libérés la semaine prochaine », a souligné Baxter alors que son équipe disputera une autre finale, le week-end prochain en Premiership, face aux Wasps.