Ancien joueur du Racing 92, Sam Hidalgo-Clyne retrouvera le club français avec Exeter Chiefs, samedi en finale de la Champions Cup à Ashton Gate. Le demi de mêlée écossais sait mieux que personne que les trois-quarts franciliens sont redoutables.

A l’occasion de la saison 2019/20, Sam Hidalgo-Clyne a revêtu le maillot du Racing 92 en tant que joker Coupe du monde de Maxime Machenaud, retenu en équipe de France pour disputer le mondial au Japon. En l’espace de six matchs de TOP 14, le demi de mêlée écossais âgé de 27 ans a pu apprécier le potentiel offensif du club francilien. « Tous les joueurs qui évoluent dans la ligne de trois-quarts du Racing sont dangereux mais pour moi Virimi Vakatawa est le joueur le plus impressionnant. Il fait des différences incroyables. Il faudra aussi se méfier du talonneur Camille Chat qui réalise de grosses différences quand il a le ballon », explique l’actuel numéro 9 d’Exeter Chiefs qui retrouvera le Racing 92, samedi à Ashton Gate, en finale de la Champions Cup.

Sélectionné à 12 reprises avec l’équipe d’Ecosse, entre 2015 et 2018, Hidalgo-Clyne a enfin trouvé un club dans lequel il se sent à sa place et est déterminé à en tirer le meilleur parti. « Je veux juste me concentrer sur le présent et les deux plus grandes semaines de ma carrière. C’est énorme pour moi », a-t-il ajouté. « J’adore jouer ici et je suis ravi de poursuivre l’aventure pour avoir l’opportunité d’enchainer les matchs. La plus grande différence ici, ce sont les entraînements à pleine intensité. J’ai trouvé cela vraiment bénéfique lors des rencontres. »

Le demi de mêlée écossais a également confié que le jeu pratiqué par Exeter lui convient. « Je touche plus de ballons dans le jeu. C’est également plus facile lorsque vous avez un pack qui va de l’avant et que vous évoluez avec des visages familiers. Ça m’aide vraiment beaucoup », poursuit-il alors que trois autres joueurs écossais sont attendus dans les rangs des Chiefs : Stuart Hogg, Jonny Gray et Sam Skinner. Mais Hidalgo-Clyne n’oublie pas que le demi d’ouverture du XV du Charbon, Finn Russell, aux commandes du jeu du Racing 92, constituera « une menace permanente » sur la défense d’Exeter.