James Ryan, le deuxième-ligne du Leinster Rugby, reconnaît que la province irlandaise devra être à son meilleur niveau en quart de finale de la Champions Cup, samedi contre les Saracens à l’Aviva Stadium de Dublin, si elle veut effacer la défaite de la saison dernière face au club anglais en finale.

Le Leinster Rugby est sur une série de 25 victoires après un troisième titre consécutif en Guinness PRO14 décroché le week-end dernier, tandis que les Saracens ont disputé la saison de Gallagher Premiership après avoir été automatiquement relégués en janvier dernier pour des violations du plafond de la masse salariale. Mais James Ryan estime que cela pourrait les « galvaniser ». « Ils sont les champions en titre. Nous savons que cette semaine nous devons donner le meilleurs de nous-mêmes pour obtenir un résultat », a déclaré l’international irlandais de 26 sélections. « Ils ont encaissé des coups dans le passé et vous avez vu que cela les a rapprochés. Cela pourrait les galvaniser en tant que groupe. »

Et d’ajouter : « J’imagine qu’ils ont ciblé ce match depuis longtemps. Ils ont eu des mois pour peaufiner et se projeter sur ce match. C’est leur dernière chance de gagner un trophée cette saison. On aura face à nous une équipe très motivée. »

Les Saracens – qui est la dernière équipe à avoir battu le Leinster lors de la finale de la Champions Cup à Newcastle en mai 2019 – seront privés de leur capitaine et demi d’ouverture anglais Owen Farrell en raison d’une suspension. Ryan estime malgré tout qu’ils ont une équipe assez forte pour faire face : « Vous regardez la ligne arrière et oui, ils n’auront pas Owen Farrell, mais ils ont toujours une énorme expérience. Manu Vunipola est dans le club depuis 10 ans et a fait du bon travail. Ils ont beaucoup de qualité dans leur effectif. Ils ont peut-être perdu quelques gars, mais ils ont une colonne vertébrale impressionnante et c’est formidable de se retrouver face à certains des meilleurs joueurs d’Europe. Nous attendons cette rencontre avec impatience.»

Ryan, âgé de 24 ans, qui a fait son retour à la compétition samedi après avoir été blessé à l’épaule samedi dernier, espère juste faire un début de rencontre plus probant que contre l’Ulster Rugby. Le Leinster était mené 5-0 avant de dominer l’Ulster 27-5. « En regardant le week-end dernier, nous avons eu du mal à entrer dans le match. Cette semaine, nous ne pouvons pas nous permettre de commencer de la même manière. Nous devons être prêts dès la première minute. Nous en sommes tous conscients.»