Tombeur de la Rochelle en TOP 14 (49-0), le Racing 92 a envoyé un message fort avant de retrouver les quarts de finale de la Champions Cup.

Il faudra bien compter avec le Racing 92 en cette fin de saison. Qualifié pour les quarts de finale de la Champions Cup, face à l’ASM Clermont Auvergne, le club francilien a frappé fort à l’occasion de la 17ème journée du TOP 14. Dans leur antre de la Paris Défense Arena, les Ciel et Blanc ont surclassé La Rochelle (49-0). « Espérer mieux ? Je ne sais pas. Ce qui est important, c’est qu’il fallait qu’on gagne et, en plus, avec la cerise sur le gâteau, le bonus. Je suis très heureux pour les joueurs. Rien n’est lié au hasard. Ils mettent énormément d’investissement et de travail et ils voient que ça paie. À nous de faire ce qu’il faut pour continuer. On a fait ce qu’il fallait pour les étouffer », a souligné le Directeur du Rugby Laurent Travers. Grâce à leurs sept essais inscrits, dont un du demi d’ouverture écossais Finn Russell, nommé pour le Prix EPCR du Joueur Européen de l’Année 2020, le Racing 92 occupe désormais la 3ème place du TOP 14.

Adversaire du Racing 92 en Coupe d’Europe, l’ASM Clermont Auvergne a également réalisé une bonne opération. En déplacement à Agen, les Auvergnats ont décroché une victoire bonifiée (15-32) leur permettant d’accéder à la sixième place qualificative pour les phases finales du TOP 14. « C’est notre première victoire bonifiée de la saison, donc évidemment elle fait du bien pour la confiance. On sait que tous les points vont compter dans la course à la qualification », a rappelé le manager Franck Azéma. En revanche, Toulouse a marqué le pas en s’inclinant lors de son déplacement à Bayonne (20-10). « Une vraie contre-performance », selon le trois-quarts aile toulousain Yoann Huget qui retrouvera l’Ulster Rugby en quart de finale de la Champions Cup.

Retrouvez ICI le calendrier des quarts de finale de la Champions Cup !