Même s’il reconnaît que le quart de finale de la Challenge Cup contre Bordeaux-Bègles sera difficile, l’entraîneur en chef d’Edinburgh Rugby Richard Cockerill promet que son équipe « mettra en difficulté n’importe quelle équipe »

Bordeaux-Bègles et Edinburgh Rugby se retrouveront en quart de finale de la Challenge Cup ! Alignées dans la Poule 3, les deux formations s’étaient affrontées à deux reprises au cours de match spectaculaire. Si le match aller au BT Murrayfield s’était par un résultat nul (16-16), l’équipe écossaise s’est inclinée 32-17 au Stade Chaban-Delmas lors de la cinquième journée, pour leur première défaite dans la compétition. Les Ecossais ont toutefois rebondi samedi dernier en surclassant Agen à domicile (36-0), s’assurant une place de meilleur second à l’issue de la phase de poules avec 21 points. « Nous avons fait notre travail contre Agen. Si tous nos joueurs sont en forme et en bonne santé, nous avons les moyens d’inquiéter n’importe quelle équipe », a souligné Cockerill sur le site Internet d’Édinburgh.

Et d’ajouter : « Nous sommes à la moitié de la saison et nous sommes en forme. Nous devons juste continuer à nous battre comme nous l’avons fait. Ce sera un défi difficile car les huit équipes qui se sont qualifiées pour les quarts de finale sont toutes de bonnes équipes. » De son côté, l’UBB,, qui disputera le premier quart de finale européen de son histoire, a terminé la phase de poules invaincu avec un total de 26 points. Les joueurs de Christophe Urios se sont notamment distingués avec 28 essais marqués, pour seulement six essais encaissés, et quatre bonus offensifs.