Pour l’entraîneur en chef des Scarlets Brad Mooar, le quart de finale de la Challenge Cup contre le RC Toulon constitue « une magnifique opportunité » de se distinguer sur la scène européenne.

C’est une opposition désormais habituelle en Coupe d’Europe. Depuis plusieurs saisons, les Scarlets et le RC Toulon ont pris l’habitude de se retrouver sur la scène européenne. Grâce à sa victoire sur les London Irish (33-14) lors de la 6ème journée de la phase de poules, la province galloise, deuxième de la Poule 2 avec 19 points, retrouvera une nouvelle fois Toulon en quart de finale au stade Félix Mayol. « Quel défi et quelle magnifique opportunité de jouer contre une équipe de Toulon exceptionnelle qui s’est qualifiée comme tête de série et mérite un quart de finale à domicile, a commenté Mooar sur le site des Scarlets. C’est un superbe stade mais nous sommes confiants de nos capacités à chaque fois que nous entrons sur le terrain. »

En phase de poules, lors de la deuxième journée, les Scarlets, pourtant réduits à 14 dès la première période, avaient bousculé les Toulonnais avant de s’incliner dans les dernières secondes (17-16). En attendant ce choc, l’entraîneur néo-zélandais s’est montré satisfait de la prestation de son équipe qui a inscrit quatre essais pour s’assurer une large victoire au Madjeski Stadium. « Nos essais ont été inscrits en proposant un bon rugby, avec un jeu d’occupation et de pression. Nous avons probablement laissé trois ou quatre essais en route. Mais c’était un plaisir à regarder. Notre mêlée a été exceptionnelle et la défense aussi », a poursuivi le technicien kiwi.

Retrouvez ICI le programme des quarts de finale de la Challenge Cup !