Assuré de disputer les phases finales de la Champions Cup, le Racing 92 veut désormais décrocher son quart à domicile lors de son déplacement sur la pelouse des Saracens.

En quête de son premier sacre en Coupe d’Europe, le Racing 92 a parcouru une partie du chemin vers Marseille. Grâce à leur succès bonifié sur le Munster Rugby le week-end dernier (39-22), les Racingmen ont assuré leur présence en phases finales de la Champions Cup. Leader de la Poule 4 avec 22 points, les Franciliens savent toutefois que la dernière marche de la phase de poules s’annonce périlleuse. « On a gagné, on est qualifiés mais l’important, c’est la suite. À nous de faire ce qu’il faut, de rester concentrés et d’être capables de rééditer ce genre de performance en termes de rugby, mais aussi de mental », prévient le Directeur du Rugby Laurent Travers au moment où son équipe prépare son déplacement à l’Allianz Park pour y défier les Saracens (dimanche, 16h15).

Car les Ciel et Blanc n’ont pas l’intention de se satisfaire de cette qualification. Les finalistes de l’édition 2018 de la Champions Cup ont bien l’intention de finir en apothéose lors de la sixième journée en arrachant face aux Sarries un quart de finale à domicile. « C’est l’ambition que l’on aura la semaine prochaine. Essayer d’aller grappiller des points chez les Saracens. On sait que ce sera compliqué chez les champions d’Europe en titre. On va essayer de gagner pour recevoir en quarts de finale. Même si on sait que ce n’est pas gage de victoire, on a payé pour apprendre l’an dernier (défaite contre Toulouse, ndlr). Mais c’est plus facile de jouer ici devant nos supporters », lance le capitaine Henry Chavancy. Les Racingmen devront effectivement se méfier des coéquipiers d’Owen Farrell toujours en course pour terminer parmi les meilleurs seconds.

Retrouvez ICI le programme de la 6ème journée de la Champions Cup !