Qualifiés pour les quarts de finale de la Champions Cup, Toulouse, l’ASM Clermont Auvergne et le Racing 92 ont désormais l’ambition de disputer leur match de phases finales à domicile.

Ils n’ont pas tremblé. A l’occasion de la cinquième journée de la Champions Cup, les trois clubs français toujours en course pour une qualification ont assuré leur présence en phases finales de la Coupe d’Europe. A commencer par Toulouse, quadruple vainqueur de l’épreuve, et tombeur du Connacht à Galway (7-21). « On savait qu’on avait fait un bon début de campagne européenne. Mais il fallait confirmer en essayant de rester invaincus. Ce déplacement au Connacht était complexe, c’était évident, face à une équipe qui nous avait déjà posé des problèmes sur le match à domicile », a souligné le demi de mêlée Antoine Dupont. Lors de la dernière journée face à Gloucester, les Toulousains essaieront d’obtenir leur quart de finale sur leur terrain.

Le challenge est identique pour l’ASM Clermont Auvergne qui a relevé un gros défi sur sa pelouse de Marcel-Michelin. Devant une affluence record, les Clermontois ont dû batailler pour écarter l’Uster Rugby (29-13). « Je suis fier du comportement des joueurs dans l’engagement et dans la solidarité en première mi-temps pour ensuite prendre l’ascendant en deuxième. Je suis heureux des sourires des joueurs. On savoure cette victoire avant de bien nous préparer pour jouer cette belle équipe (les Harlequins). Cette qualification est importante, c’est un premier objectif. Nous avons l’opportunité d’aller chercher un quart de finale à domicile mais il faut valider cela », a confié le manager Franck Azéma. Leader de la Poule 3 avec 20 points, les Jaunards essaieront de décrocher leur quart de finale au Michelin lors de leur prochain déplacement au Twickenham Stoop.

Dernier club français qualifié pour les quarts de finale de la Champions Cup, le Racing 92. Sur sa pelouse de la Paris Défense Arena, le club francilien s’est défait du Munster Rugby avec le bonus offensif (39-22). « Je pense qu’il était important d’être forts, forts dans nos têtes et, quand on dit qu’un match se joue à 23, on l’a encore démontré ce soir. On parle d’une équipe et de tout un club. Après, on a gagné, on est qualifiés mais l’important, c’est la suite. À nous de faire ce qu’il faut, de rester concentrés et d’être capables de rééditer ce genre de performance en termes de rugby, mais aussi de mental », a déclaré le Directeur du Rugby Laurent Travers. Leader de la Poule 4 avec 21 points, les Ciel et Blanc doivent désormais réaliser un résultat positif lors de la sixième journée face aux Saracens pour disputer leur match de phases finales à domicile.

Retrouvez ICI le classement des poules de la Champions Cup !