Tombeur de Benetton Rugby, Lyon a décroché la première victoire de son histoire en Champions Cup. Toulouse et le Racing ont de leur côté fait un grand pas vers les phases finales.

Ils attendaient cela depuis plus d’un an. Samedi, sur leur pelouse du Matmut Stadium, les Lyonnais ont vécu un moment historique en décrochant leur premier succès depuis leur début en Champions Cup. Tombeur de Benetton Rugby avec le bonus offensif (28-0), le LOU s’est enfin libéré d’un poids. « Cette victoire bonifiée va nous faire du bien, pour la suite de cette compétition, mais aussi pour relancer la machine. Il n’y avait pas de malédiction, mais c’était important d’être conscients que nous pouvions gagner. Tout n’a pas été parfait mais je préfère garder le positif. C’est important que l’équipe reparte du bon pied, après les absences lors du dernier match », a confié le manager de Lyon Pierre Mignoni alors que son équipe s’est relancée dans la Poule 1 avec 6 points.

De son côté, Toulouse continue de surfer sur une dynamique impressionnante ! Invaincus dans la compétition, les Haut-Garonnais ont signé un troisième succès face à Montpellier (23-9) et confortent par la même occasion leur place de leader de la Poule 5. « Après trois matches, se retrouver à trois victoires et nos poursuivants à deux défaites, est un avantage, même si tout est encore possible. On a connu une saison où l’on ne s’est pas qualifié avec trois victoires, et on est aux aguets », a confié le manager toulousain Ugo Mola. Avec 13 points, les Toulousains se sont toutefois ouvert une voie royale vers les quarts de finale.

Si La Rochelle et Montpellier sont pour l’heure mal engagés, Clermont, tombeur de Bath au Recreation Ground (17-34), a réalisé un gros coup dans l’optique de la suite de la compétition. Au même titre que le Racing 92 qui a disposé des Ospreys au Liberty Stadium (19-40). « On retiendra la seule chose positive, c’est-à-dire ces cinq points. À mi-chemin, on est premiers de la poule mais on sait très bien qu’il reste encore trois journées. Ils seront essentiels pour la qualification », a commenté le Directeur du Rugby du Racing 92 Laurent Travers. Avec 12 points, les Racingmen occupent la première place de la Poule 4.