Nous nous attardons désormais sur les cinq meilleurs piliers qui disputeront la Champions Cup la saison prochaine. Pour plus d’informations et savoir comment acheter des billets pour le week-end de la finale européenne 2020 à Marseille, cliquez ICI.

Poule 1 : Tadhg Furlong (Leinster Rugby)

Véritable atout des dernières saisons en Coupe d’Europe, Furlong possède un éventail de compétences qui ont fait évoluer les spécificités du poste. Furlong est non seulement un danger dans le jeu courant, mais il est également redoutable dans l’exercice de la mêlée fermée.

Marqueur d’un essai lors de la finale de la Champions Cup la saison dernière à St. James’ Park, où le Leinster a été vaincu par les Saracens 20 à 10, le pilier de 26 ans a disputé les trois tests des Lions britannique et irlandais contre la Nouvelle-Zélande en 2017.

Poule 2 : Ben Moon (Exeter Chiefs)

Moon a réalisé une campagne dense la saison dernière, alors qu’il faisait ses débuts en Angleterre contre l’Afrique du Sud, ce que le directeur du rugby d’Exeter, Rob Baxter, a estimé bien mérité.

Le pilier, qui a disputé 43 matchs sur la scène européenne pour le club de West Country, a pris part aux six rencontres de la phase de poules la saison dernière avec les Chiefs.

Poule 3 : Kyle Sinckler (Harlequins)

Le pilier anglais est un titulaire en force des Harlequins depuis 2013, faisant également son chemin en équipe nationale ainsi que lors de la tournée des Lions britanniques et irlandais en 2017.

Sur la scène européenne, Sinckler, âgé de 26 ans, a joué lors de la défaite en finale de la Challenge Cup 2016 contre Montpellier à Lyon et a totalisé 28 apparitions en Coupe d’Europe.

Poule 4 : Nicky Smith (Ospreys)

Membre régulier des Ospreys depuis 2014/15, Smith a connu une solide campagne en 2018/19 et a maintenant disputé plus de 100 matchs pour la province galloise, toutes compétitions confondues.

Âgé de 25 ans, il a fait 15 apparitions avec l’équipe des moins de 20 ans du Pays de Galles et a déjà doublé ce nombre pour l’équipe senior du Pays de Galles.

Poule 5 : Mikheil Nariashvili (Montpellier)

Nariashvili, un Géorgien percutant, a remporté la Challenge Cup avec Montpellier en 2016 et espère avoir encore plus de succès en en Coupe d’Europe cette saison.

Il a récemment signé un nouveau contrat pour jouer sous les couleurs du MHR jusqu’en 2022 et a déjà fait plus de 50 apparitions pour son pays.