Cette semaine, nous vous proposons un focus sur le nouvel entraîneur du Castres Olympique qui disputera la Challenge Cup : Mauricio Reggiardo.

D’où vient-il ?

L’ancien pilier argentin arrive en provenance d’Agen, où il a été entraîneur principal pendant deux saisons et entraîneur des avants en 2016/17.

Quelle est sa précédente expérience comme coach ?

Agé de 49 ans, il a commencé à entraîner en 2005 au SC Mazamet, où il a mis fin à son illustre carrière de joueur en 2006 après avoir été le pilier de Castres entre 1996 et 2005 et avoir honoré 50 sélections avec l’Argentine.

En 2007, il est retourné à Castres en tant qu’entraîneur des avantss, mais l’année suivante, la fédération argentine a eu besoin de son expertise dans un rôle similaire pour les Pumas et il a servi son pays en tant qu’entraîneur des avants jusqu’en 2013.

Reggiardo a ensuite été nommé responsable des jeunes entraîneurs argentins pendant deux ans – jusqu’à ce que Castres fasse appel à ses services en tant que consultant pour la saison 2014/15.

À la fin de cette campagne, il a nommé directeur du rugby à Albi et y est resté une saison avant de prendre la direction d’Agen.

Qui sera dans son staff technique ?

Patrick Furet (avant) et Stéphane Prosper (arrière) seront les adjoints de Reggiardo la saison prochaine. L’Argentin a amené Prosper avec qui il collaborait à Agen, tandis que le club précédent de Furet était à Dax.

Que pense-t-il de sa nomination ?

« Je me sens comme si je n’étais jamais parti. Castres est comme ma famille. Ce club occupe une grande place dans ma vie. Je n’ai jamais perdu le contact avec mes amis ici ni même avec le club. Je suis heureux [d’être de retour] mais aussi un peu effrayé. Mais avant tout, je suis très fier de retourner dans un club qui m’a façonné en tant qu’homme. »