Nous clôturons notre tour d’horizon des poules de la Challenge Cup avec un focus sur la Poule 5 composée des Cardiff Blues, double vainqueurs de la compétition, de Leicester Tigers qui découvrira l’épreuve, de Pau sacré en 2000 et de la formation italienne de Rugby Calvisano.

Cardiff Blues

Stade : Arms Park, Cardiff, Pays de Galles.

Record en Challenge Cup : Cardiff n’a disputé que cinq saisons dans cette compétition mais a remporté le trophée à deux reprises : à ses débuts en 2009/10, en battant le RC Toulon 28-21 à Marseille (lieu de la finale 2020), puis à nouveau l’an dernier, lorsqu’ils ont battu Gloucester Rugby 31-30 dans une finale passionnante à Bilbao.

La saison dernière : Cardiff a terminé troisième de la Poule 3 de la Champions Cup, remportant seulement deux de ses six matches.

Entraîneur en chef : l’Australien John Mulvihill a pris les commandes de Cardiff au début de la saison dernière, après avoir déjà été entraîneur dans son pays et au Japon.

Nouvelles recrues : le trois-quarts aile Josh Adams, membre important de l’équipe galloise victorieuse du Grand Chelem cette année, est arrivée en provenance de Worcester Warriors et est accompagnée de ses compatriotes internationaux Gallois Hallam Amos et Rory Thornton, qui renforceront respectivement les arrières et les avants.

Leicester Tigers

Stade : Welford Road, Leicester, Angleterre.

Record en Challenge Cup : ce sera la première apparition de Leicester dans la compétition. Auparavant, les Anglais ont participé à 22 éditions de la Coupe d’Europe, remportant le trophée à deux reprises : en 2001 et 2002.

La saison dernière : Leicester a terminé dernier de la Poule 4 de la Champions Cup, après avoir remporté une victoire en six matches.

Entraîneur en chef : Geordan Murphy, qui reste le meilleur marqueur d’essais du club (25) en 74 matchs de Coupe d’Europe et qui fut membre des deux équipes vainqueurs de la Coupe d’Europe, a été nommé entraîneur en chef par intérim en septembre 2018, après le départ de Matt O’Connor, avant d’être confirmé dans ses fonctions en décembre dernier.

Nouvelles recrues : après une campagne décevante l’année dernière, de nombreux départs et arrivées ont été enregistrés à Welford Road. La signature la plus connue est probablement celle de Tomas Lavanini, le deuxième-ligne argentin aux 52 sélections. Les Tigers ont également signé deux centres internationaux, le Sud-Africain Jaco Taute et l’Irlandais Noel Reid, ainsi que l’ex-joueur des Samoa Nephi Leatigaga.

Pau

Stade : le Hameau, Pau, France.

Record en Challenge Cup : Pau a atteint la finale à deux reprises – en 1999/2000 et en 2004/05 – remportant la première finale 34-21 contre le Castres Olympique à Toulouse mais s’inclinant lors de la seconde 27-3 contre Sale Sharks à Oxford.

La saison dernière : Pau s’est classé troisième de la Poule 2, après avoir enregistré trois victoires et trois défaites en six rencontres pour marquer 13 points.

Entraîneurs principaux : suite à la démission de Simon Mannix la saison dernière, le staff de Pau est désormais formé par Nicolas Godignon et Fred Manca qui ont pris les rênes de l’équipe première.

Nouvelles recrues : l’arrière Ben Smith, membre de l’équipe néo-zélandaise des All Blacks vainqueur de la Coupe du Monde 2015 et auteur de 33 essais en 78 sélections, est la grande recrue de Pau. Il sera accompagné de son compatriote All Black Luke Whitelock, un avant polyvalent, ainsi que du troisième-ligne fidjien Dominiko Waqaniburotu.

Rugby Calvisano

Stade : San Michele, Calvisano, Italie.

Record en Challenge Cup : c’est la première participation de l’équipe de Brescia à la compétition depuis 2015/16, quand elle s’est retrouvée au dernier rang de la Poule 3 après avoir perdu ses six matchs. Leur saison la plus réussie a été en 2007/08 quand ils ont remporté deux matches de poule contre Dax et Leeds Carnegie.

La saison dernière : les Italiens ont dominé la Poule A du Continental Shield avec 15 points en quatre matches pour entrer dans la phase de qualification. Ils ont ainsi éliminé Rovigo Delta 57-43 pour décrocher une place en Challenge Cup.

Entraîneur en chef : Massimo Brunello est en poste depuis 2015, en provenance de la Fédération italienne, où il a dirigé les équipes nationales des moins de 17 ans et des moins de 18 ans. Il a remporté le premier titre de sa carrière d’entraîneur en 2017.

Joueurs principaux : Calvisano s’appuira probablement sur l’expérience de Samu Vunisa, numéro 8 né au Fidji, et Fabio Semenzato, demi de mêlée, pour mener la campagne de la Challenge Cup. Les deux joueurs ont joué des test matchs pour l’Italie – tout comme le pilier Matteo Zanusso.