Opposé aux Saracens samedi en finale de la Champions Cup, le Leinster Rugby s’appuiera sur sa grande expérience en Coupe d’Europe pour tenter de décrocher un cinquième titre.

Le Leinster Rugby peut véritablement entrer dans l’histoire de la Coupe d’Europe samedi soir. Opposée aux Saracens samedi soir sur la pelouse de St. James Park, à Newcastle, la formation irlandaise tentera de décrocher un cinquième sacre en Champions Cup. « Tout le monde a à l’esprit l’importance de ce rendez-vous. On n’en a pas trop parlé entre nous mais on sent qu’il y a beaucoup d’émotions. On a des joueurs avec une forte personnalité. Pour certains joueurs, ce sera leur dernier match avec nous (Sean O’Brien évoluera aux London Irish la saison prochaine, ndlr)», confie le demi d’ouverture Johnny Sexton.

Qualifiés en finale de la Champions Cup après avoir disposé de Toulouse en demi-finale, les coéquipiers de Sexton ont désormais rendez-vous avec l’histoire face à une formation des Saracens, sacrées à deux reprises sur la scène européenne. « On a eu deux semaines pour bien préparer cette rencontre, on a bien analysé le jeu, les forces des Saracens, indique l’ouvreur international désigné meilleur joueur du monde en 2018. Si vous regardez leur composition d’équipe, vous voyez qu’ils ont récupéré beaucoup des joueurs qui leur manquaient la saison dernière en quart de finale. On connaît la densité de leur effectif, il y a des joueurs importants qui sont de son retour. On a conscience que ça va être très difficile mais on est prêt pour ce défi. »

Désormais installé au sommet de l’élite des clubs européens, le Leinster s’appuie sur un vécu exceptionnel. « On tire notre confiance de l’expérience de notre équipe, des défis relevés dans le passé et la demi-finale remportée contre Toulouse nous a apportés beaucoup de confiance. Et bien sûr, notre victoire en Coupe d’Europe de la saison dernière augmente notre confiance. Par rapport aux saisons passées, on est plus frais », explique Sexton qui tentera de décrocher une cinquième couronne.