Le 21 avril à l’Aviva Stadium, en demi-finale de la Champions Cup, Toulouse retrouvera le Leinster Rugby. Une rencontre qui est dans toutes les têtes…

Encore neuf jours avant le grand choc ! Toulouse ne pense qu’à ça ! Le 21 avril prochain, les quadruples champions d’Europe retrouveront le Leinster Rugby en demi-finale de la Champions Cup. Un choc entre les deux clubs les plus titrés de la scène continentale. Avant cette rencontre au sommet, les Toulousains affronteront l’ASM Clermont Auvergne dimanche en TOP 14. Mais de l’aveu de Régis Sonnes, les Rouge et Noir peuvent difficilement occulter leur prochaine échéance européenne. « Il est impossible de ne pas penser, d’ores et déjà, à la demi-finale. Tout le monde en parle autour de nous. Mais on ne peut pas prendre le match face au deuxième du championnat à la légère », explique le co-entraîneur toulousain.

Mais pour l’ancien troisième-ligne de Toulouse, cette opposition face à l’ASM arrive finalement au bon moment. « Nous sommes déjà sur de hauts standards de préparation. On gère les futures échéances avec des entraînements courts, intenses, à haute technicité. Mais ce sont des affiches qui sont faciles à préparer. Les rugbys proposés par l’ASM et le Leinster se ressemblent sur bien des points », souligne-t-il. Entraîneur de l’équipe amateure irlandaise du Bandon RFC durant deux saisons (2016-2018), Régis Sonnes a enrichi son approche du rugby. « Avoir personnellement entraîné en Irlande m’a permis de me confronter à une autre culture, et à un autre environnement étant donné que j’entrainais un club amateur », confie-t-il. Régis Sonnes aura donc peut-être la clé pour faire déjouer le Leinster Rugby devant son public.