L’ancien président de l’ASM Clermont Auvergne est décédé dimanche.

L’ASM Clermont Auvergne pleure l’un de ses dirigeants emblématiques. Dimanche, René Fontès est décédé à l’âge de 77 ans. Il avait œuvré à moderniser le club en opérant le rapprochement décisif de l’institution « Montferrand » à la ville de Clermont pour former l’AS Clermont-Ferrand.

Sous son mandat, Clermont a remporté la Challenge Cup en 2007 et un titre de Champion de France en 2010. René Fontès avait été appelé aux commandes de l’ASM en 2004 par Édouard Michelin, avec un mot d’ordre : « Ramener le Bouclier ». Les Clermontois avaient également atteint la finale de la Champions Cup en 2013 face au RC Toulon. René Fontès avait alors cédé sa place à Eric de Cromières.

« René est celui qui a mis le club, tel qui l’est aujourd’hui, sur orbite, à la fois en termes rugbystiques et en mettant le stade au niveau qui est désormais le sien. Il a mis un socle à toute cette aventure, en allant chercher Vern Cotter, en prenant des risques financiers pour améliorer nos infrastructures, notamment le stade et en ouvrant le club sur l’extérieur. C’est un homme qui a marqué l’histoire de l’ASM de manière profonde », a déclaré l’actuel président de Clermont.

Le Français a également joué un rôle clé dans la transition de l’EPCR entre 2014 et 2016, lorsqu’il a représenté la Ligue Nationale de Rugby (LNR) aux comité de direction de l’EPCR.

L’EPCR adresse un message de sincères condoléances à la famille et aux proches de René, à la Ligue Nationale de Rugby et à tous les membres de l’ASM Clermont Auvergne.

Pour lui rendre hommage, une minute d’applaudissements sera observée lors de chaque match de quart de finale de la Champions Cup et de la Challenge Cup. Clermont recevra les Northampton Saints le dimanche 31 mars au stade Marcel-Michelin en quart de finale de la Challenge Cup.