Dimanche, à l’occasion de la 9ème journée du TOP 14, Montpellier et le Racing 92 se défient. Un duel attendu entre deux grands d’Europe.

Leader de la Poule 4 de la Champions Cup, le Racing 92 est également bien lancé en TOP 14 avec une 4ème place au classement. Dimanche, sur la pelouse du GGL Stadium, les Racingmen se verront proposer un gros défi face à Montpellier dont le récent parcours en Coupe d’Europe a été marqué par une défaite frustrante face à Newcastle Falcons (23-20). Le Racing 92 essaiera d’échapper au même sort qu’en 2016 (60-7) et 2017 (54-3). « On est conscient que ce déplacement a été très délicat pour nous depuis 3 ans, mis à part le barrage de 2017, reconnaît l’entraîneur des arrières ciel et blanc Laurent Labit. Il tombait aussi à chaque fois entre la fin du Tournoi des 6 Nations et la semaine avant les quarts de finale de Coupe d’Europe. On espère en tout cas changer le cours de l’histoire cette année.»

Irrésistible depuis le début de la saison, Toulouse surfe sur ses succès en Champions Cup à l’image de cette victoire prestigieuse sur le Leinster Rugby (28-27). Opposé à Bordeaux-Bègles dans son antre d’Ernest-Wallon, les Haut-Garonnais ont la possibilité de conforter leur place dans le Top 3 du championnat. « On va garder la tête froide. On est dans une période faste dont on est fier, qui nous permet d’avoir le sourire. Ce sourire on ne va pas se l’interdire. Il faut jouer instant par instant et se remettre les idées en place de suite derrière pour accueillir Bordeaux et en faire le match le plus important du moment », souligne le président Didier Lacroix.

Champion de France en titre, Castres sort d’une lourde défaite à Clermont (41-6) mais son parcours en Champions Cup, à l’image d’une probante victoire contre Exeter Chiefs (29-25), confirme malgré tout le potentiel des Tarnais. « Ce match est hyper important car il vient à un moment charnière, où nous avons besoin de points. La dernière fois que les Palois sont venus à Castres, nous avions perdu le match en prenant 4 essais, ce n’était vraiment pas un beau souvenir. On a envie de bien faire les choses pour notre public, de rester dans la dynamique d’Exeter où nous avions fait plaisir à nos supporters. C’est important pour nous de continuer sur cette lancée », insiste le troisième-ligne Baptiste Delaporte sur le site du club. Avec une 9ème place, le Castres Olympique espère enfin se lancer en TOP 14 lors de leur opposition contre Pau.