L’EPCR est heureuse d’annoncer que la candidature de la ville de Marseille a été retenue pour l’accueil des finales 2020 de la Champions Cup et de la Challenge Cup. Les deux matchs phares du calendrier européen de rugby de clubs seront joués au Stade de Marseille les 22 et 23 mai 2020. 

A l’issue d’une procédure concurrentielle d’appel à candidatures mise en place en collaboration avec The Sports Consultancy, le Comité de Direction de l’EPCR a attribué l’organisation du prestigieux week-end à Marseille, dont le dossier était soutenu par AREMA, la Ville de Marseille, la Région Sud et l’Olympique de Marseille. Dans moins de deux ans, Marseille, destination réputée de la Côte d’Azur, deviendra la quatrième ville française à accueillir une finale de Coupe d’Europe, après Bordeaux, Paris et Lyon. 

Marseille s’est déjà distinguée sur la scène du rugby européen de clubs en 2010 lorsque la finale de la Challenge Cup entre les Cardiff Blues et le RC Toulon a eu lieu au Stade de Marseille. Cependant, en 2020, ce sera la première fois que l’enceinte de 67 000 places accueillera la finale du tournoi largement reconnu comme LE tournoi à gagner (The One to Win). 

A la suite de cette annonce, le Directeur général de l’EPCR, Vincent Gaillard, a commenté : « Bien que la France soit un bastion traditionnel de notre sport, les finales européennes à Marseille proposeront une toute nouvelle expérience, à la fois pour les fans locaux et pour nos supporters fidèles qui se déplacent par milliers chaque année ».  

« Après des finales inédites à Bilbao la saison dernière et celles de Newcastle cette saison, nous sommes certains que Marseille et son Stade seront le théâtre d’un week-end inoubliable sur la Côte d’Azur, à l’occasion du 25ème anniversaire de la Coupe d’Europe ».  

Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille, a déclaré : « En retenant la candidature de notre ville, l’European Professional Club Rugby a couronné un travail collectif remarquable, un projet abouti, digne des attentes liées à cet événement sportif majeur qui focalise l’enthousiasme du monde de l’Ovalie. Après l’année européenne de la culture en 2013, l’Euro 2016, l’année européenne du sport 2017, la Coupe du monde de rugby 2023 et l’accueil des épreuves de voile des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la réception de ces matchs au sommet du rugby européen constitue une reconnaissance supplémentaire pour Marseille, ville de grands événements, attractive et rayonnante, désormais installée dans le club très prisé des cités olympiques ». 

Pour Martin d’Argenlieu, Directeur général d’AREMA : « Après l’énorme succès des demi-finales du TOP 14 en 2017, nous sommes heureux et fiers d’accueillir les finales des compétitions reines du rugby européen, dans notre nouvel écrin. Nous remercions l’EPCR pour leur confiance accordée au Stade de Marseille, la Ville de Marseille et la Région Sud. C’est un vrai plaisir d’être associé à un si beau projet, pour promouvoir le rugby et ses valeurs au cœur de Marseille et du Stade » 

Depuis son inauguration en 1937, le stade de l’Olympique de Marseille, club de Ligue 1, a été rénové à plusieurs reprises. Après avoir reçu des matchs de la Coupe du monde de football en 1998 et de la Coupe du monde de rugby en 2007, le stade a connu sa dernière rénovation en 2014 pour l’EURO de football 2016. Depuis, il a accueilli deux demi-finales de Champions Cup et, chaque année, plus d’une trentaine de grands évènements s’y déroulent, dont un match du Tournoi des Six Nations.  

A ce jour, six pays différents ont accueilli des finales de Coupe d’Europe : Angleterre, Ecosse, Espagne, France, Irlande et Pays de Galles. Via le site epcrugby.com, les billets se vendent vite pour les prochaines finales de la Champions Cup et Challenge Cup au stade St James’ Park de Newcastle les 10 et 11 mai.  

La ville dont la candidature aura été retenue pour accueillir les finales 2021 sera révélée à une date ultérieure.  

FINALES DE COUPE D’EUROPE EN FRANCE

1998 : Bath Rugby 19 – 18 Brive ; Stade Lescure, Bordeaux
2001 : Leicester Tigers 34 -30 Stade Français Paris ; Parc des Princes
2010 : Toulouse 21 – 19 Biarritz Olympique ; Stade de France
2016 : Saracens 21 – 6 Racing 92 ; Grand Stade de Lyon