Nous vous proposons un décryptage des Ospreys qui disputeront leur deuxième campagne de Challenge Cup. Les Gallois retrouveront dans la Poule 2 Pau, le Stade Français Paris et Worcester Warriors.

Quel est leur passé en Challenge Cup ?

La province galloise n’a joué qu’une seule fois en Challenge Cup lors de l’édition 2016/17. Ils ont surclassé la Poule 2, remportant tous leurs matches avant de s’incliner en quarts de finale face aux futurs vainqueurs, le Stade Français Paris.

Quel est leur staff d’entraîneurs ?

Allen Clarke a été nommé entraîneur en chef en avril dernier après avoir été entraîneur en chef par intérim pendant trois mois. Il a rejoint les Ospreys l’été dernier en tant qu’entraîneur des avants.

Ses adjoints sont : Matt Sherratt (arrières), Brad Davis (défenseur) – qui a déjà été entraîneur à Bath Rugby – et Duncan Jones (skills).

Quels sont les principaux renforts ?

Les Ospreys ont réalisé un certain nombre de signatures lors de l’intersaison avec l’ailier George North, en provenance des Northampton Saints. Le Lion britannique et irlandais de 26 ans a marqué 10 essais en 36 apparitions européennes.

Parmi les autres arrivées importantes, citons Aled Davies et Scott Williams, l’ancien pilier des Cheetahs Tom Botha et le centre namibien Lesley Klim.

Quels sont les autres joueurs clés ?

Le deuxième-ligne et capitaine Alun Wyn Jones est le leader d’une pléiade d’internationaux dont le troisième-ligne Justin Tipuric et le demi d’ouverture Sam Davies, le pilier moldave Gheorge Gajion et le deuxième-ligne géorgien Giorgi Nemsadze.

Que pensent-ils de leur tirage ?

Allen Clarke a déclaré sur le site des Ospreys : « C’est un tirage vraiment excitant, nous nous retrouvons avec trois équipes qui ont une vraie experience dans cette compétition et qui constitueront des défis différents de ce que nous avons l’habitude dans le PRO14. Quand vous regardez notre poule, et la liste des équipes dans la compétition cette année, c’est une indication de la qualité et du challenge des équipes dans leur championnat domestic pour se qualifier en Champions Cup.

Pau a démontré sa qualité dans cette compétition la saison dernière. Les Palois ont remporté leur poule en étant invaincu, battant Gloucester. Ils ont attaint les demi-finales mais se sont inclinés face à Cardiff Blues.

Le Stade Français est un club mythique du rugby français et abordera la nouvelle saison avec de réelles ambitions. Ce sera une opposition vraiment dangereuse face à un adversaire de qualité.

Worcester est un club qui a investi et recruté. Les Warriors auront donc des attentes importantes pour la saison prochaine. Je connais quelques membres du staff et nous verrons Ashley Beck revenir au Liberty. Cela donnera une dimension supplémentaire à cette rencontre.»