Nous poursuivons notre tour d’horizon de la Champions Cup avec un focus tout particulier sur Lyon qui effectuera ses grands débuts dans la competition aux côtés de Cardiff Blues, Glasgow Warriors et les Saracens dans la Poule 3.

Quel est le record de Lyon en Coupe d’Europe ?

Ce sera la première saison de Lyon en Champions Cup. L’ensemble de leurs 24 matches européens ont été disputés en Challenge Cup où leur bilan est mitigé avec 12 victoires et 12 défaites. La saison dernière, les Lyonnais ont terminé quatrième dans la Poule 2 derrière les futurs vainqueurs, Cardiff Blues.

Quel est le staff d’entraîneurs ?

L’ancien demi de mêlée français Pierre Mignoni est l’entraîneur en chef de Lyon depuis le début de la saison 2015/16. Agé de 41 ans, il a rejoint le LOU après quatre saisons en tant qu’entraîneur adjoint au RC Toulon.

En tant que joueur, Mignoni, qui a eu 28 sélections en équipe de France. Il a disputé un total de 70 matches européens sous les couleurs de Toulon, Béziers, Dax et de l’ASM Clermont Auvergne, inscrivant 20 essais. Il a également remporté la Challenge Cup avec Clermont en 2007.

Mignoni est assisté par Karim Ghezal (avants), le Néo-Zélandais Kendrick Lynn (arrières) et David Attoub (mêlée), tous anciens joueurs lyonnais.

Ghezal a fait 50 apparitions européennes dans une carrière qui l’a conduit à Beziers, Grenoble, au Castres Olympique, à Montauban, au Racing 92, tandis que l’ex-pilier Attoub a joué 44 fois sur la scène européenne et en Challenge Cup pour l’ASM Clermont Auvergne, Castres, le Stade Français Paris, Montpellier et Lyon.

Qui sont les nouveaux joueurs ?

Les Lyonnais ont essentiellement recruté auprès d’autres clubs du TOP 14, à l’exception notable de la signature du centre ou arrière néo-zélandais Charlie Ngatai en provenance des Chiefs en Super Rugby. Par ailleurs, les Lyonnais se sont renforcés avec le pilier Raphaël Chaume et l’ailier Noa Nakaitaci de l’ASM Clermont Auvergne.

Les demi d’ouverture Jean-Marc Doussain et Jonathan Wisniewski ont également rejoint Lyon en provenance de Toulouse et Toulon, tandis que le talonneur Jérémie Maurouard est arrivé de La Rochelle et le troisième-ligne Loann Goujon de Bordeaux-Bègles. Tous les six ont déjà joué en Champions Cup. Chaume a disputé la finale de 2017 contre les Saracens et Doussain est le joueur avec le plus d’expérience dans la compétition (40 matchs). L’international français Doussain est également entré dans l’histoire en 2011 en devenant le premier joueur à faire ses débuts en équipe nationale à l’occasion d’une finale de la Coupe du Monde.

Qui sont les autres joueurs clés ?

Le double vainqueur de la Coupe d’Europe, Delon Armitage, et Alexis Palisson ont tous deux remporté le trophée avec leur ancien club, le RC Toulon, en 2013. De son côté, le pilier Francisco Gómez Kodela a remporté la Challenge Cup avec Biarritz en 2012.

Le très expérimenté Lionel Beauxis a inscrit 379 points en 55 matches européens. Lyon pourra également s’appuyer sur l’ancien international australien Liam Gill pour aborder la phase de poules de la Champions Cup.

L’avis des Lyonnais sur le tirage !

Pierre Mignoni a déclaré sur le site officiel du club: “Ce sont des matches de haut niveau, notre poule va être très dure, mais quand vous voyez les autres poules, c’est tout aussi difficile. Mais nous sommes très heureux de jouer ce type de compétition. Elle est très exigeante, c’est l’une des meilleures du monde. Nous aurons besoin de joueurs capables de suivre le rythme. Ce sera à nous de faire le meilleur usage de notre équipe et de gérer notre championnat [le TOP 14] en parallèle. L’objectif ? Faire une bonne impression dans cette compétition et montrer que nous sommes assez grands pour affronter les meilleures équipes d’Europe. Nous allons regarder les performances et nos résultats pour évaluer nos progrès. C’est important.”