Après le tirage au sort de la Champions Cup effectué à Lausanne, le 20 juin dernier, nous vous proposons un décryptage de la Poule 4 où figurent les demi-finalistes et les finalistes de la dernière edition de la Champions Cup, ainsi qu’un vainqueur de la Coupe d’Europe.

LEICESTER TIGERS

Terrain : Welford Road, Leicester, Angleterre.

Record en Coupe d’Europe : Leicester a soulevé le trophée suprême des clubs européens en 2001 et 2002. En 2001, les Tigers ont scellé leur victoire contre le Stade Français Paris (34-30) au Parc des Princes, dans la capitale française. Les Anglais ont répété l’exploit 12 mois plus tard. Une finale similaire disputée à Cardiff où ils sont venus à bout du Munster Rugby (15-9).

La saison dernière : les Tigers n’ont pas atteint les objectifs souhaités, terminant leur campagne à la quatrième place de la Poule 4, qui comptait également les demi-finalistes le Munster Rugby, les finalistes le Racing 92 et les vainqueurs du TOP 14 le Castres Olympique.

Entraîneur en chef : l’international australien Matt O’Connor est à la barre de Leicester après avoir rejoint le club en mars 2017. Il avait auparavant évolué au Queensland Reds et au Leinster Rugby.

Les joueurs à suivre : Leicester peut se vanter de compter dans son effectif de nombreux internationaux anglais dont le demi de mêlée Ben Youngs, l’ouvreur George Ford et l’ailier Jonny May. Ils se sont également renforcés avec les arrivées de David Denton et Guy Thompson, ainsi que Gaston Cortes, le pilier argentin, lors de l’intersaison.

RACING 92

Terrain : U Arena, Paris, France.

Record en Coupe d’Europe : le Racing 92 a été finaliste à deux reprises de la Coupe d’Europe mais avec deux défaites en 2016 et 2018. En 2016, ils ont subi un revers à Lyon face aux Saracens (21-9) et en mai dernier, ils se sont inclinés contre le Leinster Rugby à Bilbao (15-12).

La saison dernière : le club francilien a terminé derrière le Munster Rugby dans la Poule 4, mais a disposé de la Red Army en demi-finale (27-22) après une performance majestueuse en première période de l’ailier Teddy Thomas. Ils se sont toutefois inclinés de peu contre le Leinster en finale. Ils ont par ailleurs terminé à la deuxième place de la saison régulière de TOP 14.

Entraîneur en chef : le Racing 92 est entraîné depuis 2013 par le duo Laurent Labit et Laurent Travers. Les deux homes ont connu de grandes victoires par le passé avec Montauban et le Castres Olympique. Chris Masoe, ancien troisième-ligne du Racing 92, a intégré le staff la saison dernière comme entraîneur de la défense.

Joueurs clés : la formation du TOP 14 a enrichi son effectif talentueux durant l’intersaison en recrutant l’ouvreur écossais Finn Russell, l’international irlandais Simon Zebo et Ben Volavola, le polyvalent trois-quarts fidjien. Ils rejoignent à la U Arena Thomas, le centre Virimi Vakatawa et le joueur européen de l’année EPCR 2018 Leone Nakarawa.

SCARLETS

Terrain : Parc y Scarlets, Llanelli, Pays de Galles.

Record en Coupe d’Europe : les Scarlets ont atteint les demi-finales de la Coupe d’Europe à deux reprises – en 2007 et 2018. En 2007, ils ont perdu contre Leicester Tigers (33-17) tandis que la saison dernière, ils sont tombés face au Leinster Rugby (38-16).

La saison dernière : les Gallois ont dominé la Poule 5 et ont ensuite battu La Rochelle en quarts de finale (30-19) devant une foule record au Parc y Scarlets pour un match de Coupe d’Europe, avant de perdre en demi-finale.

Entraîneur en chef : après cinq saisons, Wayne Pivac a encore une année à assurer à la tête des Scarlets avant de partir comme entraîneur en chef du Pays de Galles. Pivac a conduit les Scarlets à un premier titre PRO14 en 2017 après une victoire contre le Munster en finale à Dublin (46-22).

Les joueurs clés : les Scarlets ont un noyau important d’internationaux gallois, dont le talonneur Ken Owens, le demi de mêlée Gareth Davies, la demi d’ouverture Rhys Patchell et l’arrière Leigh Halfpenny.

ULSTER RUGBY

Terrain : Kingspan Stadium, Belfast, Irlande du Nord.

Record en Coupe d’Europe : la province irlandaise a remporté la compétition européenne en 1999 après une victoire de 21-6 face à Colomiers en finale à Dublin (21-6). A cette occasion, l’arrière Simon Mason a marqué 18 points. Les Ulstermen ont également atteint la finale en 2012 mais ont été battus par le Leinster Rugby à Twickenham (42-14).

La saison dernière : l’Ulster a terminé troisième dans la Poule 1, malgré quatre victoires et 17 points. Les Irlandais ont obtenu la dernière place qualificative pour la prochaine saison de la Champions Cup grâce à une victoire de 35-17 contre les Ospreys dans le PRO 14.

Leadership : l’entraîneur irlandais Simon Easterby apportera un soutien pendant la période de transition avant l’arrivée du nouvel entraîneur en chef Dan McFarland.

Les joueurs clés : l’Ulster s’est renforcé avec les arrivées du troisième-ligne Jordi Murphy et du demi d’ouverture Billy Burns rejoignant Jacob Stockdale et le talonneur Rory Best au Kingspan Stadium.