A la suite du tirage au sort de la Challenge Cup à Lausanne, penchons-nous de plus près sur la Poule 2, où figurent les vainqueurs de l’édition 2017. 

PAU

Terrain : Stade du Hameau, Pau, France.

Record en Challenge Cup : Pau a disputé deux finales de la Challenge Cup, l’emportant en 2000 après une victoire contre le Castres Olympique à Toulouse (34-21). Les Béarnais ont toutefois été battus lors de la finale 2005 par Sale Sharks à Oxford (27-3).

La saison dernière : Pau a dominé la Poule 3 et a rejoint les quarts de finale en tant que tête de série après avoir récolté 29 points en six matches. Ils ont battu leurs compatriotes du Stade Français Paris 35-32 en quarts de finale avant de s’incliner en demi-finale face aux futurs vainqueurs, les Cardiff Blues (16-10). En TOP 14, Pau a terminé à la huitième place.

Entraîneur en chef : Simon Mannix, ancien demi d’ouverture des All Blacks, a joué au Super Rugby avec les Hurricanes avant de passer par Sale Sharks puis Gloucester Rugby. Après avoir raccroché ses crampons, Mannix fut entraîneur du Racing 92 et du Munster Rugby avant de devenir entraîneur en chef à Pau en 2014.

Joueurs clés : l’un des joueurs les plus important de Pau est le troisième-ligne anglais Steffon Armitage. Agé de 32 ans, il a remporté le titre de Joueur Européen de l’année EPCR après avoir aidé Toulon à remporter une deuxième Coupe d’Europe avant de rejoindre Pau en 2016. En fin de saison, Pau a recruté l’arrière de Montpellier Jesse Mogg. A 29 ans, il a marqué cinq essais en 15 matches de Champions Cup.

OSPREYS

Terrain : Liberty Stadium, Swansea, Pays de Galles.

Record en Challenge Cup : ce sera seulement la deuxième participation des Ospreys en Challenge Cup. Leur premier match a eu lieu en 2016/17, alors qu’ils ont atteint les quarts de finale après avoir remporté les six matches de poule. Ils se sont toutefois inclinés en demi-finale face au futur vainqueur (21-25), le Stade Français Paris.

La saison dernière : la province galloise n’est pas parvenue à sortir d’une poule difficile en Champions Cup, terminant troisième avec un déficit de 15 points sur l’ASM Clermont Auvergne et les Saracens vainqueurs de l’édition 2017. Les Ospreys ont terminé à la cinquième place de la conférence A de la Guinness PRO14 A.

Entraîneur en chef: Allen Clarke a signé un contrat de trois ans en avril pour devenir l’entraîneur en chef des Ospreys après avoir été nommé entraîneur en chef par intérim après le départ de Steve Tandy en janvier dernier. Clarke a rejoint la province galloise au début de la saison 2017/18 en tant qu’entraîneur en provenance de l’Ulster Rugby.

Les joueurs à suivre : les Ospreys ont signé plusieurs noms majeurs durant l’intersaison à commencer par le centre Scott Williams et le demi de mêlée Aled Davies. Ils pourront également compter sur l’arrivée du trois-quarts aile des Lions britanniques et irlandais George North, qui quitte Northampton Saints après cinq saisons passées au Franklin’s Gardens.

WORCESTER WARRIORS

Terrain : Stade Sixways, Worcester, Angleterre.

Record en Challenge Cup : Worcester a atteint la finale à deux reprises mais a perdu à chaque fois. Ils se sont inclinés 23-10 à Oxford lors de leur première saison dans la compétition en 2004/05 et ont subi le même sort trois ans plus tard à Gloucester, battus 24-16 par Bath Rugby.

La saison dernière : les Warriors ont terminé troisièmes dans la Poule 5 derrière le Connacht Rugby et Brive, et ont terminé 11ème dans l’Aviva Premiership.

Directeur du rugby : l’expérimenté entraîneur sud-africain Alan Solomons a succédé à Gary Gold en tant que directeur du rugby à Sixways en décembre dernier. Solomons a déjà connu un succès en tant qu’entraîneur en chef à Edinburgh Rugby, les aidant à devenir la première équipe écossaise à disputer une finale européenne.

Les joueurs clés : Worcester a recruté Cornell du Preez d’Edinburgh Rugby et l’ancien joueur des Hurricanes Michael Fatialofa. Ils rejoignent une équipe expérimentée comprenant le centre anglais Ben Te’o et le demi de mêlée sud-africain François Hougaard.

STADE FRANCAIS PARIS

Terrain : Stade Jean-Bouin, Paris, France.

Record en Coupe Challenge : les Parisiens ont remporté la Challenge Cup en 2017 avec une victoire de 25-17 contre Gloucester Rugby au BT Murrayfield (25-17), après deux finales perdues en 2011 contre les Harlequins à Cardiff (18-19) et face au Leinster Rugby à Dublin en 2013 (13-34).

La saison dernière, le Stade Français s’est qualifié pour les quarts de finale de la Challenge Cup en tant que troisième meilleur deuxième après avoir terminé à la seconde place de la Poule 4 derrière Edinburgh Rugby. Ils ont été battus par Pau dans un quart de finale franco-français excitant (35-32). Leur saison domestique n’a pas été aussi mémorable, terminant à la 12ème place du TOP 14.

Entraîneur en chef : l’ancien sélectionneur des Springboks Heyneke Meyer a pris les rênes du Stade Français après le départ de l’ancien All Black Greg Cooper. Meyer a déjà entraîné en Super Rugby avec les Stormers et les Bulls.

Les joueurs clés : le Stade Français peut se vanter de posséder dans ses rangs plusieurs internationaux français dont les deuxième-ligne Yoann Maestri et Paul Gabrillagues, le demi-d’ouverture Jules Plisson, le centre Gaël Fickou et l’ailier Djibril Camara. Ils pourront également s’appuyer sur l’expérience internationale de l’Argentin Nicholas Sánchez et de l’ancien demi de mêlée de l’Afrique du Sud, Piet van Zyl.