Début mai 2019, la ville britannique accueillera les finales de la Champions Cup et de la Challenge Cup. L’occasion d’y poser ses valises pour un week-end de rugby, mais aussi de découvertes, de promenades, de fête et d’histoire.

Jour 1

À votre arrivée dans l’ancienne cité médiévale, pourquoi ne pas directement aller repérer les lieux des deux rencontres ? St James’ Park fait partie des plus vieux stades d’Angleterre. S’il fut à l’origine construit et utilisé pour le football, St James’ Park a également émergé comme place significative du rugby anglais (il a accueilli plusieurs matchs de la Coupe du monde 2015, ainsi que plusieurs rencontres délocalisées des Newcastle Falcons, l’équipe de rugby de la ville).

 

Vous pouvez ensuite vous diriger vers l’Eldon Square, juste à l’ouest du stade. C’est un immense centre commercial, où vous pourrez (en cas de petite faim) déjeuner dans l’un des nombreux restaurants mexicains, indiens, italiens ou encore typiquement britanniques. Et un centre commercial est aussi synonyme de shopping ! Sur ce plan-là, l’Eldon Square est une petite merveille, vous y trouverez de tout. Un maillot ou une écharpe des Newcastle Falcons ou bien un fanion d’une des deux rencontres feront de supers souvenirs de ce week-end rugbystique.

Après cette pause, vous pouvez aller vous promener à travers Newcastle University, tout de suite au nord. Fondée à la fin du XIXème siècle sur un modèle architectural typique, le lieu est parfait pour se prendre, l’espace d’un instant, pour un étudiant britannique (comme dans vos films et séries préférés).

Si vous souhaitez vous rapprocher à nouveau du stade, vous pouvez partir en direction de Leazes Park, et vous poser un instant sur l’une des grandes étendues de pelouse. L’occasion, pourquoi pas, de préparer l’avant-match, de taper dans la balle entre amis ou avec d’autres fans, pour faire monter l’excitation avant la rencontre, le tout quasiment aux pieds du St James’ Park.

Envie de fêter la victoire après le match ? Pas de souci évidemment ! Ville très étudiante, Newcastle regorge de petits bars et de pubs très typiques et sympas, assez bons marchés, que l’on trouve partout dans la ville, presque à chaque coin de rue.

 

Jour 2

Pour cette deuxième journée, il est temps de s’intéresser un peu plus au centre historique de Newcastle. Construit selon un plan médiéval, le centre présente une multitude de petites rues, auxquelles viennent s’ajouter des édifices plus récents, au fur et à mesure des périodes de l’histoire.

Différents itinéraires peuvent être suivis au cœur et à travers la ville, en fonction des centres d’intérêts de chacun.

Les passionnés d’histoire peuvent commencer par le Grey’s Monument, situé à côté de l’Eldon Square. Il s’agit d’une colonne de quarante mètres de haut (quatre fois plus haut qu’un poteau de rugby) sur laquelle trône une statue de Lord Grey, ancien Premier ministre. Ensuite, direction la cathédrale Saint-Nicholas, l’une des fiertés de la ville. Les plus motivés pourront même pousser jusqu’à la cathédrale Sainte-Marie, un peu plus à l’est.

Enfin, finir par le Castle Keep (ou Newcastle Castle), l’impressionnant château qui siège au cœur de Newcastle, et qui lui a donné son nom. Ce trajet ravira aussi les amateurs d’architecture, puisque la cathédrale Saint-Nicholas ou le Newcastle Castle figurent parmi les plus beaux témoignages de l’époque médiévale en Europe. Et la partie la plus élevée du château offre une vue incroyable de la ville. Concluez la promenade par un passage à travers Clayton Street et Grainger Street, considérées comme les plus belles rues de Newcastle, et sous les arcades de Central Arcade, pour une immersion historique et architecturale presque totale.

Les amateurs d’art ne seront pas non plus en reste. Newcastle possède en effet de nombreux musées abritant des œuvres parfois uniques. Les passionnés d’art britannique trouveront leur bonheur à la Laing Art Gallery, à quelques minutes de la cathédrale Saint-Nicholas. Si vous êtes plus art contemporain, direction le BALTIC, au bord de la Tyne. Enfin, le Great North Museum : Hancock, au nord de la ville, présente lui aussi des collections rares et intéressantes.

Enfin, si vous voyagez en famille ou avec des enfants, pourquoi ne pas profiter de la récente rénovation du Newcastle International Centre for Life ? Véritable ville au cœur de la ville, le Centre for Life se donne pour objectif de partager la passion des sciences, des maths et de l’ingénierie aux enfants et aux jeunes, sur un ton ludique et éducatif. Très populaire chez les habitants de Newcastle, il y a des chances qu’il plaise aussi à vos enfants, et c’est un merveilleux endroit pour passer le temps en apprenant et en s’amusant.

Nous recommandons également la promenade sur les quais, au bord de la rivère Tyne, un incontournable. Partez du High Level bridge et arpentez les bords de rivière sur les deux rives. Dirigez-vous ensuite vers le Tyne Bridge, symbole de la ville, connu dans le monde entier pour sa structure spectaculaire et son arc qui soutient à lui tout seul le poids du pont. Vous arriverez enfin au Gateshead Bridge, emblématique lui aussi bien que très différent du précédent. Son architecture futuriste attire des photographes des quatre coins du monde, à la recherche du cliché parfait. À la tombée de la nuit, il s’illumine dans un spectacle époustouflant et offre par la même occasion un splendide panorama sur Newcastle. Pour l’anecdote, s’il vous prend l’envie d’agir comme un joueur de rugby, sachez que les Newcastle Falcons viennent faire leur jogging sur ces mêmes quais plusieurs fois par semaine.

N’hésitez vraiment pas à explorer les deux rives de la Tyne, qui regorgent d’endroits très agréables, de bars, de petits restaurants, de rues très animées, de petits marchés… c’est l’occasion parfaite de rencontrer des locaux ou d’autres fans et de partager un moment convivial.

 

Jour 3

Troisième jour, dimanche. La ville est forcément un peu plus calme. Alors pourquoi ne pas monter un peu plus au nord, vers Jesmond Park ? Véritable poumon de la ville, c’est un parc très apprécié des habitants de Newcastle, qui s’y réfugient dès qu’ils en ont l’occasion. Là, vous pourrez nourrir les canards et les oies, tremper les pieds dans l’eau ou profiter d’une sieste au soleil. Sur l’une des étendues de pelouse, vous pourrez taper un peu la balle, rejouer la rencontre de la veille, ou bien refaire le match.

Si vous en avez le courage, vous pouvez également pousser vers l’est de la ville, en direction d’Ouseburn. Ancienne zone industrielle, le quartier a connu une véritable réhabilitation, devenant par la même occasion l’un des endroits les plus à la mode de la ville. Ici, bars, pubs, antiquaires se côtoient, au rythme de la foule et des concerts de rue. C’est également vers ce quartier que se trouve l’une des attractions les plus connues de la ville : le Victoria Tunnel, un ancien tunnel minier qui a également servi d’abri au cours de la Seconde Guerre mondiale, et qu’il est possible de visiter.

Enfin, si le quartier des quais vous a plu, un marché dominical s’y installe chaque week-end, du côté de Quayside.

 

Toutes ces idées ne sont évidemment que des recommandations. Libre à vous de choisir celles qui vous plaisent le plus pour composer votre propre programme et l’adapter à votre propre emploi du temps.