L’EPCR tient à clarifier un certain nombre d’éléments relatifs à sa récente décision selon laquelle le club de Heidelberger RK est inéligible pour participer à la saison 2018/2019 de la Challenge Cup.

L’Accord de Participation de l’EPCR pour la saison 2017/2018– qui a été signé par tous les clubs participant à la Champions Cup, Challenge Cup et au Continental Shield, dont Heidelberger RK – inclue des mesures de protection contre d’éventuelles menaces pour l’intégrité sportive de ses tournois.

Ces mesures de protection sont tout à fait cohérentes avec les Règlements 14.1 et 14.5 de World Rugby qui stipulent respectivement qu’« une personne, une personne morale, une association, un établissement ou une autre entité (« Entité ») ne peuvent, directement ou indirectement, posséder ou contrôler qu’un Club, sauf avec l’accord préalable par écrit de la Fédération concernée ou, dans le cas où des Clubs de différentes Fédérations seraient concernés, l’accord par écrit des Fédérations concernées et de World Rugby » et que « le présent Règlement 14 sera d’interprétation large pour inclure l’intention sous-jacente selon laquelle aucune Entité ou aucun groupe d’Entités, agissant de concert, ne doit contrôler ou être en situation de contrôler directement ou indirectement plus d’un Club ».

Ces mêmes mesures avaient été prises en compte en février 2017 lorsqu’il a été décidé que les clubs de Gloucester Rugby et de Montpellier ne pouvaient pas participer au même tournoi de l’EPCR dans le cas où ils auraient eu un seul et même propriétaire ou décideur.

Quand le Dr Hans-Peter Wild est devenu Président et principal actionnaire du Stade Français Paris en mai 2017, la participation de Heidelberger RK au Continental Shield 2017/2018 n’avait pas été confirmée mais les mesures de protection ci-dessus étaient déjà en place et avaient été communiquées ouvertement à tous les clubs participant aux tournois européens.

En amont de cette confirmation, l’éventualité d’une menace pour l’intégrité de ses tournois avait été soulevée par l’EPCR lors de réunions en face à face et de conversations téléphoniques avec les représentants du Dr Wild.

Le problème avait également fait l’objet d’une discussion avec le Dr Wild le 12 août 2017 à Nyon, en Suisse. Depuis cette date, l’EPCR a cherché à organiser d’autres réunions avec le Dr Wild et a contacté ses représentants de façon formelle.

Quand Heidelberger RK s’est qualifié pour la finale du Continental Shield, l’EPCR a entrepris une consultation approfondie de ses parties prenantes concernant l’éligibilité du club allemand pour la saison 2018/2019 de Challenge Cup, comme il est de son devoir et de sa responsabilité en tant qu’organisateur du tournoi.

Il a été conclu à l’unanimité que la participation de deux clubs, en l’occurrence le Stade Français Paris et Heidelberger RK, au même tournoi, alors que la même personne ou entité est en mesure de contrôler ou d’exercer une influence sur la performance sportive et la gestion des deux clubs, enfreindrait le Règlement du Tournoi de l’EPCR. Cette dernière a informé le Dr Wild que les deux clubs ont toujours la possibilité de participer à des tournois européens distincts lors d’une même saison.