Vainqueur du Grand Chelem avec l’Irlande lors du Tournoi des 6 Nations, le demi de mêlée du Munster Rugby Conor Murray reste méfiant avec de retrouver le RC Toulon en quart de finale de la Champions Cup.

MPU – In article – French

Il fait partie des meilleurs demis de mêlée du monde. Samedi 31 mars, Conor Murray (28 ans, 69 sélections) affrontera le RC Toulon avec sa formation du Munster Rugby sur la pelouse de Thomond Park en quart de finale de la Champions Cup. Une rencontre que le numéro 9 de la Red Army aborde avec la plus grande vigilance. “Toulon est un club qui a remporté cette compétition à plusieurs reprises, rappelle-t-il. C’est une équipe très compétitive composée de nombreux joueurs de classe mondiale, qui peuvent faire la différence à tout moment. Ce n’est pas une équipe qu’il faudra regarder jouer.»


Premier de la poule 4, le Munster Rugby, et plus particulièrement sa défense, aura un regard tout particulier sur la ligne d’attaque du RC Toulon qui brille par sa faculté à inscrire de nombreux essais. “Notre défense devra être très bonne, insiste Conor Murray. Nous allons essayer de les éteindre. Le RCT a des joueurs très dangereux. Il ne faut pas donner à (Ma’a) Nonu, (Malakai) Fekitoa et (Chris) Ashton trop d’espaces balle en main et les laisser libres de prendre des décisions, ou d’arriver lancés. Ce sera compliqué et il faudra être solidaires en défense. C’est un rendez-vous essentiel pour l’équipe. Nous l’abordons avec beaucoup de fierté. D’autant que ce quart de finale se jouera à la maison, au Thomond Park. C’est aujourd’hui le plus gros challenge de notre saison. C’est très excitant.»

“Je me sens en pleine forme”

Récent vainqueur du Tournoi des 6 Nations avec l’Irlande, qui a réalisé le Grand Chelem, Conor Murray aborde ce choc face au RC Toulon en pleine confiance. “Personnellement je me sens très bien, je suis frais et j’ai eu une semaine de vacances après le Tournoi, indique-t-il. Je ne suis pas blessé, j’ai l’impression d’avoir rechargé les batteries et je me sens en pleine forme.” Les Toulonnais sont prévenus !