Contrairement à Clermont et Toulouse, le BOPB a évité une « poule de la mort » mercredi à Cardiff à l’occasion du tirage au sort de la Coupe d’Europe 2007-2008. Le Biarritz Olympique Pays Basque, dans la Poule 4, hérite des Glasgow Warriors, des Saracens et de Viadana.

Pour le président du Biarritz Olympique Pays Basque, Marcel Martin, les finalistes 2006 ont hérité d’une poule de même calibre de l’an dernier.

« Cette poule ressemble un peu à celle de l’an dernier et c’est vrai qu’elle est plus facile sur le papier que certaines autres. Cela renforce encore notre engagement moral à nous qualifier dans les quatre meilleurs premiers de manière à pouvoir aller disputer un quart de finale à Anoeta. »

« C’est un engagement moral que nous devons à tous nos supporters comme à nos partenaires. Nous voulons leur offrir encore un match de très haut niveau dans notre région. Ce sera bien entendu l’un des grands objectifs de la saison. D’autant plus qu’Anoeta est la deuxième maison du BOPB. »

« Maintenant, si nous mettrons tout notre enthousiasme dans la réalisation de cet objectif, nous n’oublions pas la valeur de nos adversaires. La dissolution des Border Reivers nous amène à penser que les autres équipes écossaises pourraient se renforcer. Quant aux Saracens, équipe qui recrute, nous les connaissons bien et nous comptons une victoire chacun dans nos deux confrontations ».