Le Bath Rugby, avec Steve Borthwick à sa tête, est prêt à en découdre avec leurs adversaires d’un jour, l’ASM Clermont Auvergne.

Ce match est avant tout, l’aboutissement d’une saison dans son ensemble. L’équipe, au même titre que son capitaine, a besoin de gagner cet ultime math de coupe européenne. Pour revenir en H Cup l’année prochaine ?

 ‘ Nous avions fixés des objectifs à atteindre pour toute la saison et finir aussi bien placés que possible à chaque étape. Nous nous sommes hissés vers le haut du classement grâce à notre équipe et ce match nous offre une chance de pouvoir disputer la H Cup la saison prochaine. Nous avions essaye de ne pas voir trop loin, de plutôt nous concentrer sur les matchs les uns après les autres. Mais, depuis ces trois dernières semaines, on commence à entrevoir cette chance et nous voulons en tirer le meilleur parti possible.


Mais, il reste conscient que la tache ne sera pas facile. Au regard des résultats en championnat domestique, et au jeu mis en œuvre lors de la demi-finale contre les Newport Gwent Dragons.


‘ Clermont intensifie son jeu maintenant. Ce sont des adversaires de choix et nous savons qu’ils font une grosse saison en Top 14, donc ils représentent un véritable défi pour nous. Bien qu’ils ne soient pas perçus comme une grande équipe, à l’image de Toulouse ou de Stade Français, je pense que cette saison, ils se sont hissés au même rang que les meilleurs équipes françaises.


‘ Sans vouloir être caricaturiste, les français ont souvent de gros packs très mobiles au lancement, et des arrières qui peuvent déplacer le ballon très vite. Chaque joueur a son talent propre et Clermont est un exemple typique de ce schéma. Ils ont de grands joueurs comme Rougerie, Marsh et un talonneur comme Ledesma qui est très mobile et qui peut changer son jeu au besoin, est une grande force.


‘ Ils ont très bien joué contre les Dragons en marquant très tôt des points, nous devons trouver le moyen d’être capables de marquer très tôt dans le match. Ils ont une équipe très forte, ils peuvent faire reposer des joueurs et toujours avoir cette force sur les côtés. Il est difficile de prévoir ce que sera la composition de l’équipe.


On sent que la volonté mise en œuvre est pour retrouver la vague de 1998, année où le Bath Rugby avait remporte la H Cup. Mais Steve Borthwick ne veut pas que des comparaisons soient faites entre l’équipe d’hier et d’aujourd’hui’ On ne doit regarder en arrière mais vers l’avant. ‘, dit-il.


‘ Nous avions trois semaines pour nous reposer, durant lesquelles nous avons travaillé très dur. Nous sommes maintenant tous a fait prêts et nous attendons avec impatience le coup d’envoi.


L’attente ne sera plus très longue, coup d’envoi Samedi 19 Mai au Twickenham Stoop à 17h30.