Simon Easterby et les Llanelli Scarlets représentent le dernier rempart pour empêcher une finale de la H Cup 100% anglaise…

Simon Easterby et les Llanelli Scarlets représentent le dernier rempart pour empêcher une finale de la H Cup 100% anglaise ; leur mission, que leur coach Phil Davies a bien évidemment accepte, sera d’affronter ‘ un des meilleurs clubs d’Europe ‘ lors de la première demi-finale de cette édition face au Leicester Tigers au Walkers Stadium le samedi 21 Avril.

Le gagnant devra affronter l’équipe victorieuse du match London Wasps/Northampton Saints. Cette demi-finale se jouera au stade de Ricoh Arena de Coventry 24 heures plus tard. Le dernier match de cette édition se jouera quant a lui, le samedi 20 Mai a Twickenham.

 « Nous savons que cette demi-finale sera le dernier test, confie Davies, gagnant de 46 matchs pour le Pays de Galles. « Ce match est un tremplin pour le futur des Scarlets mais j’ai le plus grand respect pour les Leicester Tigers.

« Peter Wheeler et Dean Richards m’ont beaucoup aide quand je n’étais qu’un jeune entraîneur, ils m’ont permis de les observer et d’apprendre ce qu’il fallait savoir.

 « Quand les Scarlets ont perdu face a Leicester lors de leur dernière demi-finale, j’étais chez moi lançant des choses à ma télévision, j’étais terriblement déçu comme tout fan de Llanelli.

 « Mais, aujourd’hui c’est une autre équipe et une nouvelle chance. Le passe ne doit pas avoir d’influence sur maintenant. Nous savons que nous allons jouer contre une des meilleures équipes d’Europe.

 « Nous sommes aussi prêts que nous pouvons le souhaiter, que ce soit physiquement, mentalement, techniquement ou d’un point de vue tactique. Je suis heureux que nous soyons à ce stade de l’épreuve et je pense que nous avons une jolie équipe pour etre compétitifs sur le terrain.

« Nous avons travaille toute la saison sur les trios clés de notre jeu : Intensité, Efficacité et Expression. Nous avons surtout recherche l’uniformité et l’élan.

 « Nous avons réalisé ces deux derniers points par la variété de la formation, les victoires avec leurs performances, ce qui fait le plus plaisir est de se rendre compte que nous n’avons pas été négatifs. »