Le demi de mêlée Eoin Reddan attend avec la plus grande impatience ses collègues internationaux de l’Irlande car son équipe, les London Wasps, doit rencontrer Leinster pour les quarts de finale de la H Cup.

Le demi de mêlée Eoin Reddan attend avec la plus grande impatience ses collègues internationaux de l’Irlande car son équipe, les London Wasps, doit rencontrer Leinster pour les quarts de finale de la H Cup.

L’ancien joueur de Connacht et de Munster faisait partie du peloton de Brian O’Driscoll quand ils ont perdu les VI Nations sur la différence de points au profit de la France, mais de ce week-end, son objectif sera de mettre fin aux espoirs de Leinster de gagner la H Cup.

 Les Wasps ont l’avantage de jouer a domicile, bien que Reddan pense que ce ne soit pas un avantage face aux Dubliners.

« Nous regardions leur victoire en quart de finale de loin à Toulouse la saison passée et il ne restait plus que 20 minutes a jouer quand ils étaient menés 26-21, ils ont repris la balle aux toulousains et ont ainsi marque un essai qui leur a donne cinq points d’avance.

 « L’avantage de jouer a domicile peut faire une différence contre beaucoup d’équipes, mais je pense que jouer a domicile contre Leinster n’est pas tellement le cas – ils peuvent jouer n’importe où, ce qu’ils ont montré en battant le Stade Toulousain à Toulouse l’année dernière. »

En ayant joue pour Connacht et Munster, Reddan est habitue a la rivalité existante avec l’équipe de Leinster. 

« Quand vous etes a Munster les rivalités sont grandes, il y a certainement une rivalité avec Leinster, particulièrement a l’heure ou chacun veut biens se placer au niveau international » commente-t-il.

« Quand on joue contre ses compagnons et dont ceux qui possèdent des jeux tres  concurrentiels – ce sont celles que vous voulez gagner. Ce sera beau et intense de jouer contre ses hommes. »