Paul Turner, le coach de l’équipe de Newport Gwent Dragons, a révélé hier soir son désir le plus cher : mettre fin a l’hégémonie des clubs anglais dans la Challenge Cup.

Le vieil adversaire provenant du Severn Bridge a remporte cette compétition sur les six dernières années.  

Mais au-delà du match de quart de finale de vendredi soir face a Brive au Rodney Parade, le coach de l’équipe de Newport Gwent Dragons, déclare : cela fait quelques temps que les cotes du Guinness Premiership n’ont pas remporte cette coupe ‘.  


Turner répond : Il y avait de très bonnes équipes dans cette compétition ces dernières années comme par exemple les London Wasps, Sale Sharks ou encore l’équipe de Gloucester et toutes ont remporte cette coupe. Mais, il est temps que des pays en provenance de d’autres pays aient les honneurs car elles sont assez bonnes pour les recevoir.  


‘ Je voudrais mettre cela entre parenthèses car nous avons montre que nous savions saisir notre chance.  


‘ Il serait bien agréable de gagner la coupe et de le ramener chez nous au Pays de Galles au lieu qu’il retourne une fois de plus en Angleterre.  


‘  Nous pouvons gagner contre l’équipe de Brive, nous nous sentons en confiance après avoir battu des équipes comme Bristol ou Bayonne.  


‘ Et, bien que Turner ait l’objectif d’atteindre la phase finale de la Challenge Cup, l’ancien demi d’ouverture gallois a déjà déclaré avoir un œil sur la saison prochaine.  


‘ Toutes les équipes françaises sont dures à battre et Brive ne fait pas exception à la règle, a-t-il déclaré.  


‘ Ils ont du talent et nous sommes tout a fait conscients que nous devrons élever notre niveau de jeu si nous voulons les battre.  


‘Mais je pense que nous sommes prêts pour les affronter comme une équipe unie, nous apprécions toujours cet esprit de compétition.  


‘L’équipe des dragons est encore trop petite mais nous nous construisons encore et cette saison doit nous tenir en bonne place pour l’avenir.    


‘ En attendant, les Dragons ont déjà renforcé leur peloton pour la saison prochaine en signant Rhodri Gomer-Davies de Northampton.   Le centre né à  Carmarthen, age de 24 ans, rejoindra Andy Williams, nouvelle arrivée et demi de mêlée dans le Gwent, l’année prochaine.  


‘C’est un bon joueur et il veut revenir au Pays de Galles. Nous sommes enchantés de les avoir tous les deux a bords l’année prochaine, a ajoute Turner.


‘Rhodri a un excellent futur devant lui et nous attendons que son potentiel s’épanouisse avec nous.’