Le rugby européen de clubs revient sous les feux de la rampe avec les quarts de finale de la H Cup 2007…

La H Cup retour le week-end des 30 et 31 mars et 1er avril, et des matches qui se joueront à Llanelli, High Wycombe, Leicester et San Sebastian.

Le Munster, champion de Coupe d’Europe en titre, ouvre à domicile les hostilités des quarts de finale en affrontant les Llanelli Scarlets à Stradey Park, le vendredi soir, tandis que les London Wasps et le Leinster assurent le spectacle le samedi.

Double coup d’envoi le dimanche avec le Biarritz Olympique qui transporte son match contre les Northampton Saints au-delà de la frontière espagnole, à Saint Sébastien, les Leicester Tigers ayant gagné l’avantage du match à domicile pour un remake de la palpitante finale de 2001 contre le Stade Français Paris.

Mike James, le deuxième ligne international canadien, est un survivant de l’équipe du Stade Français Paris battue 34 à 30 il y a six ans mais, par ailleurs, le club français a été sévèrement touché par les blessures.

« Parmi les non-partants, citons Sylvain Marconnet, Dimitri Szarzewski, David Auradou et Mauro Bergamasco ; nous croisons les doigts pour Rodrigo Roncero et sommes heureux que Remy Martin soit de retour à l’entraînement après son infection virale », a déclaré James.

« Subir une série de blessures comme celles-là – en incluant les deux autres de Sylvain et de David, sans aucun rapport avec le rugby – souligne à quel point la profondeur du banc est importante dans un groupe.

« Nous croyons en la qualité de notre groupe et nous allons évidemment aligner la meilleure équipe possible contre Leicester qui, de mon point de vue, est la référence, ce qui se fait de mieux dans le rugby de l’hémisphère nord.

« Ils ont un groupe solide, des joueurs de gros calibre et, peut-être plus important encore, la culture de la gagne.

« Nous savons que nous serons prêts, c’est le type de match auquel on veut participer – c’est pour ça qu’on joue à ce jeu – et il n’est pas question de monter dans l’avion si on a des pensées négatives concernant le match.

« Ce que je peux assurer, c’est que les 22 joueurs qui seront dans le groupe ce jour-là mettront tout leur cœur au service du club, même s’il faut encore attendre pour savoir si cela sera suffisant.

« C’est un match d’une importance énorme pour tous ceux qui sont liés de près ou de loin au club – mais plus particulièrement encore pour les joueurs qui, comme moi, ont aux alentours de la trentaine.

« Le meilleur de nos carrières est certainement plutôt derrière que devant nous, et c’est une opportunité de réussir quelque chose de vraiment fort pour le club – nous voulons aller aussi loin que possible dans ce tournoi. »