Bath Rugby se déplace au Connacht Rugby ce soir pour tenter d’obtenir la victoire qui lui permettrait d’aller en quarts de finale de la European Challenge Cup.

Le vainqueur de la Heineken Cup 1998 a battu la province irlandaise 21 à 19 au Recreation Ground en octobre dernier et se trouve actuellement à cinq points de Connacht, mais l’ailier Joe Maddock est convaincu qu’il ne faut rien prendre pour acquis.

‘ Evidemment, nous sommes contents d’être en tête de la Poule, mais nous n’allons pas nous reposer sur nos lauriers de nos deux derniers matches contre Connacht et Montpellier ‘, a déclaré Maddock.


‘ Nous avons besoin d’obtenir le maximum de points non seulement pour garantir la qualification pour les phases finales, mais aussi pour obtenir un quart de finale à domicile. »


‘ Connacht a tout d’une équipe irlandaise type – nous savons qu’ils vont jouer un jeu de haut niveau et qu’ils seront prêts à jouer pendant la totalité des 80 minutes. Ils ne laisseront certainement pas tomber avant le coup de sifflet final. »


‘ Elle n’a peut-être pas un nom aussi prestigieux que ceux du Munster et du Leinster, mais c’est une équipe difficile, qui cherchera la victoire et qui sera certainement au mieux de sa forme. »


‘ Cette fois-ci, ils ont l’avantage du match à domicile et je suis certain que l’opposition sera encore plus forte sur leur propre terrain, surtout s’ils ont le soutien de leurs supporters. »


‘ Notre victoire 30 à 19 contre les Wasps nous a donné un bon coup d’accélérateur et nous a enlevé de la pression, et nos victoires successives sur les Harlequins en European Challenge Cup nous ont donné une énorme envie de revenir dans la compétition européenne ‘, a déclaré Maddock, le natif de Nouvelle Zélande. »


Bath Rugby a joué 47 matches de Heineken Cup lors de ses sept saisons dans le tournoi, et comme l’équipe qui gagne la European Challenge Cup est automatiquement qualifiée pour la Heineken Cup de la saison suivante, Steve Borthwick et ses coéquipiers ont tout à gagner au cours des deux semaines qui viennent.


‘ Les deux dernières saisons, nous nous sommes battus pour être plus cohérents, et il semble que nous y soyons parvenus dans nos matches européens, mais pas dans nos matches nationaux ‘, a-t-il déclaré.


‘ Notre réussite disproportionnée en Europe ne s’explique vas vraiment et, malgré la défaite de ce week-end chez les Quins dans des conditions épouvantables, nous espérons redresser la barre grâce à des performances nationales globalement en amélioration. Mais il y a eu énormément de changements à Bath ces derniers mois. »


‘ Nous sommes passés d’une équipe d’entraîneurs que nous avions depuis un bon nombre de saisons à trois entraîneurs différents en six mois. »


‘ Maintenant, la situation semble stabilisée et nous avons une excellente équipe d’entraîneurs au club, le groupe fonctionne réellement bien collectivement et nos performances nationales ne cessent de s’améliorer. ‘