La capitaine du Stade Français sait que la qualification passe par une victoire chez les Ospreys… et que ce sera tout sauf facile!

« C’est un match à gagner absolument, un match couperet, une sorte de huitième de finale avant la lettre, le vainqueur passera, et nous savons que la réception d’un quart de finale passe par une victoire au Liberty Stadium dimanche. »

« Nous avons perdu à Bayonne samedi dernier et il est certain que ce n’est pas la préparation idéale avant un match de cette importance, mais au fil des dix dernières années, nous avons toujours fait preuve de forces mentales pour disputer ces matchs clés joués après des défaites. »


« Les Ospreys sont une équipe que nous respectons, nous avons perdu au Liberty stadium l’année dernière et cette année, le match que nous avons gagné contre eux à Jean-Bouin a été au regard du niveau de jeu ce que l’on peut faire de plus proche d’un match international. »


« Pour dire les choses simplement, les Ospreys peuvent être dangereux du début à la fin d’un match, quel que soit le contexte et l’opposition. »


« Je pense que ce sera un match serré mais c’est souvent le cas en H Cup: on donne tout ce que l’on a, on espère bien faire, et on donne encore pus que ce qu’on croit pouvoir donner. Mais les Ospreys feront cela aussi, ce sera un sacré match! »